Marco Calliari : un natif du Québec envoûté par son héritage italien

671

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Marco est l’exemple parfait d’un enfant de la diaspora qui s’appuie sur l’héritage culturel de ses parents pour mieux se définir dans la société qui l’a vu naître, le Québec. Il fait d’ailleurs de ses racines italiennes un tremplin, un trésor qu’il adapte à son environnement musical d’ici. Et la combinaison musicale qui en résulte: un pur délice aux oreilles des Italo-québécois désireux de se ressourcer, toute une découverte pour les Québécois en quête d’évasion culturelle.

S’il évolue aujourd’hui en solo, sa carrière musicale a plutôt débuté au sein d’ »Anonymus », un groupe métal, l’un des plus intéressants du genre au Québec, qu’il a fondé avec ses amis. En 2006, après cinq albums solides, Marco termine cette aventure musicale importante pour se consacrer entièrement à sa propre carrière solo grandissante qui l’a amené un peu partout dans le Vieux continent ( Italie, France, Suisse, Belgique); aux USA et au Canada.

Plusieurs albums ou hits à succès (pour lesquels il a eu plusieurs nominations au gala de l’ADISQ) sont à son actif. Son premier, conçu en italien, Che Vita La, s’est vendu à plus de 25 000 copies dans un environnement principalement francophone. Son deuxième album solo, sorti en novembre 2006, Mia Dolce Vita, dans lequel il interprète ses propres versions de chansons italiennes traditionnelles, y compris L’italiano, Bella Ciao et L’Americano, fut également un succès qui s’est écoulé à plus de 40 000 copies au Québec. La parution de son troisième album Al Faro Est allait suivre en 2010.

Calliari vient de sortir un nouvel album en septembre 2013, Mi ricordo, qui veut dire en français « Je me souviens » . L’artiste rappelle, en effet, qu’il est un fils d’immigrés italiens et qu’il porte en lui cette dualité culturelle entre le Québec et l’Italie. Il embrasse ces deux cultures avec un enthousiasme contagieux.

Enfin, réagissant à sa nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2013 dans le cadre du TOP 20 de la Diversité, Marco Calliari informe avoir été «très touché» par une telle marque de reconnaissance à son endroit. Il se dit encore une fois heureux «de faire partie de la magnifique diversité qu’on a ici au Québec. C’est un privilège de pouvoir y chanter dans la langue de mes parents. Grazie mille à vous tous !»

Félicitations Marco pour votre travail impressionnant et continuez de briller!

 

Qui sont les 20 lauréats de l’Année et comment ont-ils été choisis?

Cliquez ici TOP 20 de la Diversité: un Palmarès encore plus impressionnant pour 2013