Maire noir à MTL-Nord: Coderre réagit pour la première fois (EXCLUSIVITÉ)

547

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Denis Coderre ne serait pas insensible à l’idée d’endosser la candidature d’un premier Afro-montréalais à la tête d’un arrondissement à Montréal, tel que revendiqué avec insistance par un Regroupement de Nord-montréalais, mais tient à rappeler qu’une telle prérogative lui revient et qu’il se réserve ainsi la latitude de désigner le candidat de son choix.

VIENT DE PARAÎTRE:

Intervenant pour la première fois sur le sujet dans le cadre d’une entrevue exclusive qu’il a accordée à l’émission la plus écoutée dans la communauté haïtienne (Samedi Midi Inter sur CKUT 90.3 FM), le maire de Montréal, sans dire ni oui ni non à une telle éventualité, n’a, visiblement, pas voulu se montrer obligé d’acquiescer à la demande du groupe de pression en question, non plus.

Le natif de Joliette, qui répète toujours à la blague qu’il est le « premier maire montréalais d’origine haïtienne » (en se référant à une plaisanterie de l’ex-président René Préval à son endroit qui le considérait, a-t-il dit, comme « l’Haïtien blanc ou le plus blanc des Haïtiens »), a rappelé qu’il a été le premier maire à nommer un Montréalais d’origine haïtienne à la tête du Conseil municipal de Montréal.

 » On va annoncer une candidature sous peu. Il n’y a personne qui va questionner ma sensibilité…On fait des blagues, mais je suis sensible à ça, mais on a un plan de match. On a déjà des mesures pour augmenter la représentativité de la diversité, mais je me donne une prérogative de choisir le candidat ou la candidate que je vais annoncer incessamment pour Montréal-Nord « , a déclaré le maire en réaction à l’intervention inattendue d’un auditeur lié au Regroupement, Neil Armand, qui a questionné son mutisme vis-à-vis d’un courrier qui lui a été adressé en ce sens.

À noter que plusieurs autres sujets ont été abordés dans le cadre de cette entrevue réalisée par Raymond Laurent, qui anime cette émission depuis déjà 27 ans. Citons, entre autres, la place de la diversité à Montréal, la visite du secrétaire-général des Nations-Unies à Montréal, Ban Ki Moon, le conflit ouvert entre les chauffeurs de taxi et la multinationale américaine Uber, les 375 ans de Montréal.

RETOUR sur le MosaïCocktail du 22 février dernier:

GALA DIVERSITÉ: Coup d’envoi spectaculaire d’une 4e Édition/10e anniversaire