«Tribune Juive» commémore ses 27 ans dans la Petite Italie (ANNIVERSAIRE)

165

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Nos confrères de «Tribune Juive» ont célébré le 27e anniversaire de ce magazine qui s’enorgueillit d’avoir pu tenir ferme à la barre, malgré vents et marées, disent-ils, «sans aucune subvention de l’establishment juif, ni des gouvernements du Québec et du Canada».

En entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque, la fondatrice et directrice de «Tribune Juive», Ghila Sroka, n’a pu dissimuler sa joie en affirmant que «tous les gens à qui nous avions envoyé une invitation ont répondu positivement au Restaurant Baffoni dans la Petite Italie».

Interrogée sur le choix de la Petite Italie, Mme Sroka, de répondre, «cela faisait un peu changement de fêter dans la Petite Italie parce que j’ai passé toute ma vie à Côte-des-Neiges où j’ai toujours fait mes lancements à la librairie Renaud-Bray.»

En effet, le 5à7 avait pour but de «célébrer, à la fois, les 27 ans de «Tribune Juive» avec  un numéro spécial en hommage à Montréal, la ville que nous voulons, et nous avons rendu hommage également à Dany Laferrière à propos de son livre « L’énigme du retour »», a-t-elle ajouté.

Une des dernières revues de la diversité encore en vie

La satisfaction de Mme Sroka tient surtout du fait que « »Tribune Juive » reste la seule revue indépendante, intellectuelle, vivante». Car, a-t-elle fait remarquer, «il y a beaucoup de ces revues qui ont disparu au fil des ans», faute de budget ou de soutien des gouvernements.

Selon elle, sa publication est à l’opposé «des autres revues du Québec, prises en charge par des Québécois pure laine et qui sont financées, soit par le Conseil des arts du Québec ou la Ville de Montréal. Ce qui n’est pas notre cas», a-t-elle précisé.

«Nous, on tient à bout de bras notre magazine depuis 27 ans. On n’a jamais eu de subventions. Sur ce plan-là, on est très fier», s’est contentée de dire Ghila Sroka qui, pour l’occasion, était accompagnée de ses 17 collaborateurs, pour recevoir les félicitations de ses convives.

« Lieu de rencontre, mais aussi de réflexion, »Tribune Juive » est devenu un maillon nécessaire de la chaîne de l’histoire intellectuelle au Québec, espace de recherche libre où se sont développés les nouveaux secteurs des lettres et des idées politiques et sociales », ainsi, la fondatrice et directrice Ghila Sroka présente son magazine.

MEDIAMOSAIQUE.COM-Articles reliés

  1. Le calvaire des Juifs sous Hitler raconté par et dans «Etty Hillesum» (THÉÂTRE)
  2. Dieudonné: coupable! 75 000$ à Patrick Bruel (JUSTICE)
  3. Procès Munyaneza: le Congrès juif canadien applaudit le verdict (JUSTICE)
  4. FIFM : du 7e art pour connaître les Juifs autrement à Montréal (CINÉMA)
  5. Quand les Juifs se font connaître aux Québécois (MARIAGE)
  6. Des Juifs «de souche» originaires de l’Afrique noire? (IDENTITÉ)

PHOTO Cr TJ (Une vue de l’assistance lors du 5à7 tenu au Restaurant Baffoni de la Petite Italie, le mercredi 16 septembre 2009, pour marquer les 27 ans d’existence du magazine montréalais «Tribune Juive»)

{jcomments off}