L’«Apéritif à la française» séduit une fois de plus les Québécois

436

Preuve que la culture française se porte comme un charme au Québec! Environ 1500 personnes s’étaient fixées rendez-vous au Centre des Sciences de Montréal le jeudi 4 juin dernier pour la 6ème édition de l’«Apéritif à la française». 

Impossible en effet de flâner au Vieux-Port ce soir-là sans entrevoir une  ribambelle de tenues légères agglutinées devant l’entrée principale du Centre des Sciences ; le but étant de partager, autour d’un verre ou deux, un moment de convivialité teinté en bleu, blanc, rouge.

Soirée bon chic, bon genre

Clin d’œil à la Garden party de l’Élysée célébrant le 14 juillet prochain le 220eme anniversaire de la révolution française, La Sopexa  n’a pas lésiné sur les moyens (véritable gazon et champagne à foison) pour faire la promotion de spiritueux et des mets français.  

La Sopexa n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai.  Voila maintenant six ans que l’agence sillonne les quatre coins du globe pour faire découvrir l’art de faire la bonne chère.  Mission accomplie, aujourd’hui pas moins de 27 pays et 37 villes célèbrent le rituel ancestral de l’apéro.  

Saveurs et liqueurs: en veux-tu, en voilà!

Cette année encore, les papilles gustatives des restaurateurs, distributeurs alimentaires, critiques gastronomiques et autres passionnés de bons crus eurent l’embarras du choix. L’appétence en éveil et les sens aux aguets, les invités se sont laissés transporter par un tour de France des vignobles : Arrogant Frog, Sieur D’arques Bulles de Limoux, Carrelot des amants, St Raphael, Calvet Réserve et bien d’autres coulèrent à flot sur les bords du Saint-Laurent.  

La France, qualifiée de pays de la gastronomie n’a pas failli à sa réputation : tomates au filet de thon  Acema, escargots et quiches White Toque, crêpes dorées au barbecue et les fameux Macarons Gastronomia, Les marmitons concoctèrent pour l’occasion des plats simples mais inventifs.

Éloges à la convivialité et à la générosité

Terrasses et piste de danse, le paquet a été mis pour que les langues se délient et les corps se rapprochent. «J’ai rencontré mon chum à la troisième édition de l’Apéritif à la française», a témoigné une participante du nom de Vanessa, au micro de l’Agence de presse «Média Mosaïque».

«C’est ce qui explique pourquoi nous sommes  attachés à cet événement », a  justifié la jeune femme. Son de cloche similaire de la part  Jean-Yves, un cadre financier, qui nous a estimé que cela fournit un beau prétexte « de voir ses amis.»

 

Le mandat promotionnel mis à part, cet événement montréalais avait notamment cette année une portée caritative, vu qu’il était cosigné par «La Tablée des Chefs». La vente de chaque billet permettra ainsi de faire un don à l’organisme en charge de la redistribution des surplus alimentaires aux familles et personnes nécessiteuses.

Aventure culinaire, convivialité et  générosité : voilà  donc les mots à même de résumer de cette soirée.  Retrouvez les informations sur Apéritif à la française au www.aperitifalafrancaise.com ou sur l’édition montréalaise au www.aperitif-a-la-francaise.ca .

(PHOTO) Cr.Dugraff