«Espace Monde» se veut la porte d’entrée des musiques du monde au Canada

28

Elle jure de bien porter son nom,  la nouvelle webradio d’«Espace musique», dénommée à juste titre, «Espace Monde». En effet, celle-ci ambitionne d’être une tribune à même de relayer tous les courants musicaux. Et pour commencer, en l’espace d’un clic, les internautes du Québec et de partout au monde, peuvent avoir une belle brochette de titres, voire la planète musicale à portée de main.

 *«Espace Monde» : une webradio «collée à l’actualité musicale», dixit Christiane Le Blanc

 

Une nouvelle offre pour compenser quoi? 

«Ce nouveau canal vient compléter l’offre musicale de Radio-Canada », a répondu en entrevue à l’Agence de presse «Média Mosaïque», le directeur général de la radio de Radio-Canada, Jean-François Rioux, présent lors du lancement officiel  d’«Espace Monde» le 25 mars dernier au 14e étage de la grande tour de la société d’État.

Rappelant que «les musiques du monde» occupent «depuis au moins dix ans une part non négligeable» dans la programmation actuelle de Radio-Canada, M.Rioux, croit que la naissance de ce nouvel outil «vient de confirmer l’importance de l’offrir d’une autre façon et le choix de multiplier la façon de l’offrir» au public.

«Quand on fait le choix d’offrir un contenu moins grand public, l’exercice c’est toujours de s’assurer que ce qu’on fait pour offrir cette tribune va grandir», a fait valoir Rioux qui dit toutefois «espérer» que cette nouvelle webradio va permettre de découvrir une plus grande étendue d’artistes moins connus.

 

Vers la conquête d’un nouvel auditoire

Le No un de la radio de Radio-Canada est convaincu de l’orientation de sa démarche. «La façon dont Christiane Le Blanc et son équipe le font présentement est très pertinente. En multipliant les plateformes et les initiatives, on s’assure que l’on touche à des gens de différentes tranches d’âge. Cela  nous permet d’aller chercher un autre public», a-t-il projeté.

Se servant de ses propres statistiques qui confirment que près de 33% des auditeurs des webradios d’«Espace Musique» proviendraient de l’étranger, le DG de Radio-Canada interprète ces données comme la preuve «d’une offre musicale qui s’enrichit par la contribution directe» des mélomanes.

«Je trouve très intéressant ce site-là en particulier parce que si vous avez le goût de soumettre des titres, vous allez les retrouver dans la programmation. Cela nous permet de l’enrichir de différentes façons. C’est un peu le rôle de la radio « citoyenne »», a conclu Jean François Rioux à nos micros.

Consultez ce site à l’adresse: www.radio-canada.ca/musique

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com ( De gauche à droite, Christiane Le Blanc, directrice d’«Espace Monde», Louis Richard Tremblay,chef des émissions Espace Musique et Bande à part/Déclinaisaons Web, et Jean-François Rioux, directeur général de la radio de Radio-Canada)