Les résultats du «bénévolat ciblé»: témoignages de Doudou Sow (FAITS VÉCUS)

186

Pour pouvoir tirer un maximum de profits, le bénévolat, à mon avis, devrait être ciblé en fonction d’une cause, d’une carrière ou des valeurs qui tiennent le nouvel arrivant à cœur.

 

 

 

 

 

 

 

Le bénévolat permet à la personne immigrante, lors de son entrevue, de démontrer à l’employeur sa capacité à travailler en équipe, sa flexibilité, son dynamisme.

Par exemple, à titre personnel, l’expérience que j’ai acquise comme bénévole au Centre social d’aide aux immigrants (CSAI) m’a ouvert les portes d’un emploi comme conseiller en immersion professionnelle à l’organisme PROMotion – Intégration – Société nouvelle (PROMIS).

J’ai pu valoriser cette expérience lors de mon entrevue en donnant des exemples concrets de tâches effectuées et de compétences développées.

Le bénévolat m’a permis également d’obtenir une troisième référence dans le cadre des entrevues de sélection.

Le nouvel arrivant qui décide de s’engager dans une logique non marchande peut contacter le Centre d’action bénévole de Montréal cabm.net en cliquant sur « Je veux faire du bénévolat ». Il peut aussi communiquer avec certains organismes communautaires qui développent le volet  Bénévolat.

La «Semaine de l’action bénévole» qui se tient au mois d’avril constitue le meilleur moyen de rappeler l’importance de cette action citoyenne.