Les «réalités socioéconomiques» du Québec enseignées aux nouveaux arrivants

206

Une séance sur les «réalités socioéconomiques» de quatre demi-journées est offerte gratuitement aux nouveaux arrivants par deux organismes à but non lucratif : la «Fondation Ressources-Jeunesse» et le «Centre Génération emploi».

 

 

 

 

La première journée, le formateur aborde le sujet relatif à l’Environnement sociopolitique du Québec en mettant l’accent sur le contrat moral, la Charte québécoise des droits et libertés, la géographie, l’histoire et la culture du Québec, les systèmes politiques canadien et québécois, la primauté de la langue française au Québec, les valeurs, les fondements de la société québécoise et les besoins de main-d’œuvre.

Lors de la deuxième journée, le formateur revient sur l’Environnement sociopolitique du Québec en abordant des thématiques reliées à l’économie québécoise, les besoins en main d’œuvre, le système d’éducation et la formation continue, les lois sociales et la fiscalité.

Les réalités du marché du travail sont passées au peigne fin au cours de la troisième journée. On y explore notamment les aspects portant sur  la préparation à une recherche d’emploi, l’adaptation et la compréhension des moyens pour réussir cette recherche d’emploi, la connaissance de soi, le curriculum vitae, la lettre de présentation et le rôle des ressources d’aide en emploi.

Finalement, la dernière journée complète la session sur les réalités du marché du travail articulées avec la thématique des stratégies de recherche d’emploi, des communications téléphoniques, de la préparation à l’entrevue et des diverses sources d’emploi.

Comme nous le voyons, ces séances permettent de comprendre le fonctionnement et les us et coutumes de la société québécoise, mais aussi de cerner le contexte politique, social, juridique et institutionnel.

Les nouveaux arrivants, qui ont déjà assisté à ces séances d’information sur les réalités socioéconomiques du Québec, devraient ensuite se renseigner davantage sur les façons de faire au Québec en participant à des ateliers sur «les conduites culturelles en emploi». Cet approfondissement de la connaissance de la société d’accueil leur serait des plus utiles et les aiderait dans leur recherche.

 

(PHOTO) Images d’archives prises par Frantz Gwano de MEDIAMOSAIQUE.COM lors d’une cérémonie au salon rouge de l’Assemblée nationale au cours de laquelle la ministre de l’Immigration et des communautés culturelles, Yolande James, accueillait une nouvelle cohorte de nouveaux arrivants au Québec.  {jcomments on}