Les Grenadiers d’Haïti affrontent l’Impact ce 22 juin à Montréal

593

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) Après avoir donné des sueurs froides samedi dernier à l’équipe championne du monde, l’Espagne, au stade Sun Life de Miami, la Sélection nationale d’Haïti (Les Grenadiers), qui a mis l’Italie en échec (2-2) à Rio de Janeiro sera de passage au Canada pour se mesurer à l’Impact de Montréal.

Mais qui sont les stars de cette nouvelle génération de Grenadiers?

Par Guilloteau François

Ils évoluent en Malaisie, en Russie, en République Tchèque, au Portugal, les joueurs de l’équipe d’Haïti peaufinent  leur préparation pour  la Gold 2013 au mois de juillet aux États-Unis. Après les Espagnols, les Italiens, ils enchaîneront à Rio de Janeiro avec le Brésil avant d’entamer une grande tournée internationale au Québec.

En effet, l’équipe nationale d’Haïti et ses joueurs les plus expérimentés vont sillonner une bonne partie du Québec du 19 juin au 6 juillet prochain. Pas moins de cinq matchs en l’espace de deux semaines pour Haïti qui occupe actuellement le 59e rang au classement de la FIFA. Parmi les affiches les plus attendues, le duel  Impact-Haïti le 22 juin au stade Saputo.

Les coéquipiers de Jean Jacques Pierre joueront contre les moins de 21 ans de l’Impact  emmenés par Victor Endyaye,Amin Meftou et Dominique Morin. Des joueurs que vous verrez éventuellement durant les prochaines années dans la MLS. Car les moins de 21 ans constituent un grand réservoir  pour la formation montréalaise.

Les profits de ce match seront versés intégralement à la sélection nationale d’Haïti, a fait savoir l’Impact, lors d’une conférence de presse mercredi dernier. Lors de sa tournée au Québec, le bicolore aura à affronter également Outremont le 26 juin, Beauport de Québec le 30 juin et le 4 juillet St. Léonard.

Tout un programme attend l’équipe haïtienne dans la Belle Province. Le 25 juin, les joueurs haïtiens seront reçus  à l’Assemblée nationale du Québec dans la vieille capitale. Ils se rendront ensuite à la ville de Québec  pour une rencontre avec le maire Régis Labeaume. Une cérémonie émouvante sera organisée au cours de laquelle les stars d’Haïti seront invités à signer le livre d’or de la ville.

À en croire le ligue AUCHEM, le coût de l’opération de la visite de l’équipe d’Haïti au Québec devrait atteindre facilement les 100.000 dollars. Les organisateurs révèlent avoir sollicité en vain l’appui du gouvernement d’Haïti et du Consulat d’Haïti à Montréal. Ceux-ci n’ont fourni aucune assistance à l’équipe nationale à l’occasion de cette tournée au Canada qui sert pourtant de préparation en prévision à la Gold Cup 2013 qui doit se dérouler au mois de juillet aux États-Unis.

Notons que, dans le groupe B, Haïti  jouera le 8 juillet, au Red Bull Arena (New-Jersey) contre le Honduras. Le 12 juillet, à Sun Life Stadium (Miami Gardens/Florida), elle se mesurera à Trinité-et-Tobago et le 14 juillet, à BBVA Compass Stadium (Houston Texas) rencontrera le Salvador.