Les Africains proclament: Desjardins, «championne de la diversité»

429

Un communiqué conjoint a été émis en ce sens pour confirmer la nouvelle. En effet, lors du gala Vision et inspiration du REPAF, le Mouvement Desjardins a été désigné « Entreprise de l’année, championne de la diversité ».

 

 

 

 

Cosignée du président du Réseau des entrepreneurs et professionnels africains, Komlan Messie et du Vice-président Soutien au développement des affaires Est de Montréal chez Desjardins, la note précise que cette distinction honorifique a été attribuée par le REPAF au plus grand groupe financier du Québec «pour l’excellence de son travail dans le dossier de la diversité».

«Nous sommes honorés de cette reconnaissance que nous adresse le Réseau des entrepreneurs et professionnels africains. La diversité est un sujet qui nous tient à cœur et pour Desjardins, être nommé Entreprise de l’année, championne de la diversité, est tout simplement un pas de plus dans la bonne direction », a déclaré Lionel Gauvin, Vice-président Soutien au développement des affaires Est de Montréal chez Desjardins en recevant le prix.

Par ce geste, le REPAF «veut souligner les efforts de Desjardins dans le dossier de la diversité et veut encourager d’autres entreprises à suivre cette voie». L’organisme, qui regroupe majoritairement des entrepreurs et des professionnels d’origine africaine, dit avoir constaté que «depuis quelques années, Desjardins a démontré un leadership certain dans le dossier de la diversité».

Parmi ces initiatives qui ont été prises, le REPAF énumère:«

•    Programme de sensibilisation destiné aux recruteurs pour minimiser les biais relatifs au recrutement et à la sélection.
•    Programmes de sensibilisation en ligne et en salle sur la diversité destinés à tous les employés.
•    Programme de formation sur la gestion inclusive de la diversité destiné aux dirigeants et gestionnaires.
•    Journées découvertes et programme de stage destinés aux membres des communautés culturelles.
•    Colloque regroupant tous les dirigeants et gestionnaires de Desjardins sur la diversité.
•    Bourses d’excellences aux étudiants des communautés culturelles.
•    Réseau de contacts et de partenariat avec des organismes spécialisés dans l’accueil et l’orientation des nouveaux arrivants pour faciliter leur recrutement.
•    Partenariats avec le ministère des communautés culturelles et de l’immigration et commandite de la semaine interculturelle.
•    Financement du Centre Métropolis qui regroupe les chercheurs spécialisés notamment dans la recherche sur les phénomènes liés à l’immigration.
•    Plusieurs unités d’affaires telles que le Centre de contacts téléphonique d’AccèsD et Visa Desjardins comptent un grand nombre d’employés issus des communautés culturelles dans leurs effectifs.»

«Le REPAF et Desjardins sont convaincus que la préparation des personnes des communautés culturelles à occuper des postes décisionnels contribue significativement à l’atteinte des objectifs en matière de diversité et favorise la pleine participation des Québécois de toutes origines au développement de notre société», lit-on dans la note reçue par courriel à la rédaction de l’Agence de presse «Média Mosaïque».

«Le REPAF, qui décerne le prix d’Entreprise de l’année, championne de la diversité depuis 2 ans est particulièrement heureux de constater que Desjardins, le plus important employeur privé au Québec, n’a pas pris la question de la diversité à la légère. Desjardins démontre que l’intégration de la diversité doit dépasser l’étape des simples vœux pieux pour passer à l’étape de la concrétisation décisionnelle», a fait valoir Komlan Messie.

Ce dernier conclut en affirmant qu’« il est très encourageant de voir qu’une entreprise d’envergure telle que Desjardins reconnaisse la valeur de la diversité au sein de la société. Nous espérons vivement que l’exemple de Desjardins aura des échos dans d’autres entreprises».

 

L’équipe de «Média Mosaïque» vous suggère:

(PHOTOS) MEDIAMOSAIQUE.COM Hubert Molaire:
À gauche, Lionel Gauvin, Vice-président Soutien au développement des affaires Est de Montréal chez Desjardins, à droite, Komlan Messie, président du Réseau des entrepreneurs et professionnels africains (REPAF).