Le secret de la longévité de Kassav révélé à Toronto

28

TORONTO – Les minutes d’un entretien privé entre le roi du zouk antillais, Jacob Desvarieux, qui était de passage à Toronto dans le cadre de la 3e édition du Festival Konpa Zouk Ontario, et la présidente de FKZO, révèlent le secret de la longévité du groupe Kassav.

 

Kassav: 30 ans déjà!

Évoquant avec Desvarieux la durée de vie du groupe, Jennyne Mayard raconte que ce dernier lui a confié que les membres de la formation antillaise ont tout fait pour pérenniser « la marque de Kassav ». Selon Desvarieux cité par Mayard, « ce qui nous a permis de durer sur la scène c’est notre originalité ».

Cette Torontoise, née à Montréal, de parents haïtiens, soucieuse de voir, elle aussi, la musique du pays d’origine de ses parents revenir en force sur la scène caribéenne et internationale, affirme avoir pris le soin de bien noter les confidences de Desvarieux à son endroit lors d’une entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

Quid du modèle d’affaires Kassav?

Pour ne pas brimer les individualités de chacun,  le groupe, selon Desvarieux, a aussi scellé une entente qui permet à ses membres de former d’autres orchestres, faire leurs propres albums-solos, mais tout en continuant de produire régulièrement et parallèlement pour le label Kassav dont la notoriété n’est plus à faire.

Ensuite pour apporter une valeur ajoutée au produit Kassav, le groupe développe des profils-type à travers le feeling qui émane de certaines personnalités, chansons ou thématiques, qui rejoignent des clientèles de différentes tendances.

Autre aveu de Jacob Desvarieux divulgué à Médiamosaïque par le biais de sa confidente: « les musiciens de Kassav prennent le soin absolu de ne pas copier, de ne pas américaniser, de garder le même rythme ou le même son » qui  fait la carte d’identité du groupe.

 

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet:

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

  1. Polémique autour de l’arrivée du groupe Kassav en Haïti
  2. Décès de Patrick St-Éloi: Haïti pleure en chœur avec la Guadeloupe
  3. Patrick St Éloi était un passionné d’Haïti (Adler ARISTILDE*)
  4. Le français exécrable de Shabba sur RFI fait jaser en Haïti
  5. Arly Larivière: l’artiste haïtien qui roule la voiture la plus chère
  6. «King Posse» de retour, semble-t-il, pour de vrai!
  7. Montréal attristée par le décès du maestro de Septentrional (M.TREMBLAY)

 

PHOTOTHÈQUE MEDIAMOSAIQUE ( En haut, la présidente de FKZO pose avec le maître à penser de Kassav lors du passage du groupe antillais à Toronto dans le cadre de la 3e édition du Festival Konpa Zouk Ontario )