Le Conseil ethnique des droits humains a 5 ans

306

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – C’est la chanteuse engagée d’origine congolaise Alby de Bara Baramoto qui a donné le coup d’envoi des festivités devant marquer le 5e anniversaire du «Conseil ethnique des droits humains».

Alby de Bara Baramoto, qui milite en faveur du droit des femmes et des enfants vulnérables, a exécuté sur le podium du centre culturel haïtien « La Perle retrouvée» trois chansons de son répertoire. Elle s’était fait suivre de l’Haïtienne Danielle Guillaume.

«La première est un remerciement à Obama qui a réglé une situation qui était chère à mes yeux au Congo. La deuxième était dédiée aux enfants soldats du Congo, tandis que la troisième était pour insister sur l’importance de la liberté de la femme», a expliqué la Congolaise en entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque.

Mme Baramoto a salué le courage de la présidente du Conseil ethnique des droits humains(CEDH) qui a, dit-elle, pensé à mettre sur pied un organisme avec pour mandat de défendre les Néo-Québécois victimes d’abus dans la société d’accueil.

De son côté, s’adressant à ses invités à qui elle a souhaité la plus cordiale bienvenue, la présidente du CEDH, Eugénia Romain, a fait part de sa joie de voir cette association qu’elle a fondée résister en dépit des moments difficiles auxquels elle a dû faire face.

«Ma joie, c’est de voir que j’ai près d’une centaine de gens qui acceptent de venir fêter nos cinq ans avec nous à pareille heure (21h). C’est de la quantité, mais surtout de la qualité», a réagi Mme Romain, l’air visiblement satisfaite.

«Il s’agit de cinq longues années et nous avons fait du chemin, parce que les gens ne savent pas que nous travaillons depuis notre lancement avec nos ongles, sans subventions, sans ressources», a poursuivi Eugénia Romain qui a été, par le passé, vice-présidente de l’ADQ (Action démocratique du Québec ) et actuellement membre du parti municipal «Projet Montréal».

Des doléances qui ont résonné fort dans les oreilles de Nahed Koussa, conseiller principal du ministre fédéral de l’Immigration, de la Citoyenneté et du Multiculralisme, Jason Kenney, qui avait fait le déplacement pour l’occasion.

M.Koussa a gravi de nouveau la tribune pour déclarer solennellement, et nous citons, « vous pouvez dire à partir de maintenant au ministre des finances de l’association (CEDH) que j’ai de bonnes nouvelles pour lui en ce sens ».

Nahed Koussa a annoncé qu’une enveloppe budgétaire est désormais disponible à Immigration Canada pour subventionner bon nombre d’organismes oeuvrant dans les communautés culturelles. Il a trouvé la soirée «excellente»,  vanté les mérites de la CEDH et souhaité longévité audit regroupement.

(PHOTOS):

En haut, la présidente du Conseil ethnique des droits humains, Eugénia Romain, en compagnie de Nahed Koussa, conseiller principal du ministre fédéral de l’Immigration.

En bas, Eugénia Romain, en train d’accueillir ses invités à l’entrée. Images prises le samedi 18 avril à la «Perle Retrouvée» dans le quartier Saint-Michel.