Le CMQ se veut l’interlocuteur des Maghrébins auprès des décideurs du Québec (INAUGURATION)

227

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Pour assumer un leadership maghrébin viable dans la société d’accueil, une toute nouvelle structure, dénommée «Congrès Maghrébin du Québec» vient d’être inaugurée à Montréal.

Ce regroupement endossé par des «personnes âgées de 19 à 50 ans, ayant des expériences de vie et de travail très différentes» se veut «l’interlocuteur des politiciens et des pouvoirs publics» dans la communauté maghrébine, au sein de laquelle on retrouve notamment des ressortissants d’origine marocaine, algérienne et tunisienne.

Dans son discours de circonstance, dont quelques extraits sont diffusés par l’Agence de presse Médiamosaïque, le président du CMQ, Monsef Derraji, a mis notamment l’accent sur  la nécessité de doter la communauté d’un organisme aussi ambitieux.

Onction d’une assistance éminemment «politique»

Pour saluer l’arrivée de cet «organisme québécois d’origine maghrébine», des politiciens issus de plusieurs paliers de pouvoirs publics (fédéral, provincial et municipal) y étaient, de même que des représentants d’associations maghrébines et d’organisations québécoises, a précisé M.Derraji.

Les parlementaires Denis Coderre (PLC fédéral-Bourassa/Sauvé), Jacques Chagnon (PLQ provincial-Westmount/St-Louis), Amir Khadir (Québec solidaire-Mercier), des leaders municipaux dont  Richard Bergeron (Projet Montréal), Louise Harel et Benoît Labonté (Vision Montréal), ont honoré le CMQ de leur présence.

Objectifs poursuivis par le CMQ

Il a fallu une année pour préparer l’accouchement de cette nouvelle plateforme qui a réuni près d’une centaine de convives notamment politiques au «24K», situé au 5334 de l’avenue Parc à Montréal, a-t-on précisé de même source.

Dévoilant, de son côté, «les principaux axes stratégiques de l’organisme», son secrétaire-général, Lamine Foura, a soutenu que «le CMQ ambitionne d’organiser et de permettre une meilleure intégration de la communauté maghrébine à la société d’accueil».

Lamine Foura croit enfin que la communauté trouvera en cette association un outil susceptible «de sauvegarder et de défendre son intérêt et d’améliorer son image, et d’encourager par l’action les relations et les échanges de tout genre entre le Québec et le Maghreb».

MEDIAMOSAIQUE.COM- Articles reliés

  1. »Échanges continus entre la police et les communautés (POLICE-DIVERSITÉ)
  2. » La diversité en images dans Villeray/St-Michel
  3. » St-Michel en vedette à Shanghai EXPO 2010
  4. » Petit Maghreb: soccer et liesse populaire, la police créerait un précédent (ENTREVUE)
  5. » Soccer: l’Algérie bat l’Égypte, la police antiémeute débarque à St-Michel

Photos Cr Ph Lahkim: (de gauche à droite, les députés Jacques Chagnon, Denis Coderre et le chef de «Projet Montréal», Richard Bergeron, applaudissant le staff coiffant le CMQ lors du lancement le 23 juin dernier a Montréal)