Le CMQ présente son nouveau staff et sa « stratégie des 5 pôles »

333

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Loin de se laisser traumatiser par la conjoncture ambiante qui culpabilise la communauté musulmane par association, un noyau de l’intelligentsia maghrébine se mettait plutôt en mode solution en se donnant rendez-vous à l’Ave du Parc/Coin Jean-Talon.

Engouement, réponse spontanée

En effet, la réponse de la communauté maghrébine à l’appel du CMQ en vue du renouvellement de son état-major a été spontanée. Des dizaines de cadres, hautement scolarisés (bacc,  maitrise, doctorat), ont senti plus que la nécessité de se mouiller ou de se porter volontaires… la charge de travail à abattre étant immense.

Au fait, à part le staff qui s’est renouvelé, une foule d’idées et de projets mise sur la table, une nouvelle vision, voire un repositionnement s’est opéré dans la structure de façon à ce que celle-ci soit plus efficace, plus adaptée aux besoins de la communauté et de la société québécoise. 

Car, a répété l’épine dorsale du CMQ, Monsef Derraj (président et co-fondateur),  « pour gagner la bataille de l’intégration, la communauté doit gagner la bataille de l’emploi, elle doit aussi gagner la bataille de l’expertise, y compris celle d’avoir une connaissance plus pointue du milieu des affaires québécois et canadien et de toutes les sphères d’activités de la société ».

La « stratégie des 5 pôles »

Au sein de ce nouveau staff, dont le mandat s’échelonne sur deux ans,  « et autour du Comité Exécutif gravite un vivier de bénévoles répartis dans 5 pôles d’actions stratégiques selon leur domaine de compétence et d’expertise respectifs (Affaires publiques, Commandite, Communication/marketing, Professionnel et social/culturel) », a annoncé le CMQ.

Important à signaler: pour s’assurer la fiabilité des données relatives à la communauté, le CMQ songe à faire appel à des scientifiques. « Un nouveau pôle recherche composé d’éminents spécialistes et chercheurs universitaires faisant avancer la science dans le domaine de l’immigration/intégration mais également de l’entreprenariat », a désormais droit de cité. Frédéric Castel, Bochra Manai, Jamel Stombouli ont été ainsi présentés à l’assistance.

Ces cinq pôles « auront pour mission de mener des réflexions, participer à des discussions et mettre en oeuvre des projets dans le cadre de la mission et de la vision du CMQ », a insisté M. Derraji qui détaillait les différents axes de sa nouvelle stratégie, avait noté l’Agence de presse Médiamosaïque.

Partenariats et retour de Lamine Foura

Lors de cette rentrée automnale du CMQ, les dirigeants ont tenu à souligner le retour d’un des cofondateurs de la structure en la personne de l’Algéro-québécois Lamine Foura. Ce dernier œuvre, au sein de la présente équipe, à titre de secrétaire général du Comité Exécutif du CMQ.

Convaincu que son message n’ira nulle part sans le relai incontournable des médias, le CMQ s’est allié avec des partenaires du milieu. En effet, cette rencontre a été également l’occasion d’annoncer officiellement des ententes avec un réseau de médias dont Médiamosaïque, Médias Maghreb, , La Voix du Maghreb, L’initiative et M-Télé

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet: 

Cr Photos Raphaël Véus

MEDIAMOSAIQUE.Com vous recommande:         

MEDIAMOSAIQUE.Com-Articles reliés: