Célébrations: le Japon a le vent en poupe au Canada

445

Après avoir souligné en 2008 le 80e anniversaire des relations diplomatiques nippo-canadiennes à travers une série d’évènements culturels, cette année, c’est le 80e anniversaire d’établissement de sa première mission diplomatique au «pays du soleil levant» que la nation de la feuille d’érable célèbre.

 

 

 

Pur hasard de calendrier ou calcul délibéré, le Musée des beaux-arts n’a pas dérogé aux réjouissances bilatérales. Après avoir reçu chaleureusement Yoko Ono – la plus british des nippones–, lors de l’inauguration de l’exposition Imagine  ; le temps d’un bal masqué,  c’est l’archipel tout entier qui a pignon sur la rue Sherbrooke.

Au cœur des us et des coutumes sensorielles japonaises

Parterre de fleurs rappelant l’époque où les aristocrates japonais festoyaient l’avènement du printemps au pied des cerisiers; Ribambelle de Geishas fraichement fardées de blanc déambulant plateau de sushis en main, samouraïs revêtus d’heaumes et d’armures ou encore le fameux saké en guise de bienvenue : rien n’a été laissé au hasard pour faire honneur à la tradition nippone.

Les nombreuses animations – calligraphie Zhang-Zuo, massage, Tai chi gazon, harpiste flutiste japonais, jardin zen – qui ont rythmées la soirée furent l’occasion de se laisser emporter par la zen attitude.

L’art de la frivolité à la sauce Teriyaki

Au plus grand bonheur des organisateurs, bon nombre d’invités se sont prêtés au jeu des apparences. Tandis que les femmes ont rivalisé d’ingéniosité en arborant de magnifiques kimonos chatoyants ou des toilettes affriolantes, c’est à visage masqué que les hommes se sont laissés envoûter par les robes scintillantes des Dames rosées de la Veuve Clicquot.  

Tout sauf conventionnel, l’évènement a été pimenté par des spectacles des plus surprenants : danse de drag Geishas accompagnée d’un tambour Arashi Daiko, performance Shibari, sans oublier l’incontournable combat de Sumo.
 
Un peu éméchés, plusieurs convives se sont livrés à certaines révélations. Une femme a notamment confié à l’Agence de presse «Média Mosaïque» s’en être «mis plein la vue». Son conjoint quant à lui, nous a avoué s’en être « mis plein le gosier »; tandis que deux amies se seraient volontiers adonnées « au plaisir de la chair dans les bras du chanteur Jonas. »  

La soirée fut décapante, un brin décadente, mais franchement pas décevante. Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle destination!  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site web de l’Ambassade du Canada au Japon http://www.international.gc.ca/missions/japan-japon/anniversary-anniversaire/menu-fra.asp
L’exposition Imagine : La ballade pour la paix de John & Yoko se déroulera jusqu’au 21 juin 2009. http://www.mbam.qc.ca/imagine/fr/index.html