Ottawa finance une base administrative pour le gouvernement haïtien

741

Lors de son passage de 48 heures en Haïti, le premier-ministre Stephen Harper a confirmé l’engagement du Canada. Formulée par le gouvernement haïtien, dont la majorité des ministères et édifices publics ont été détruits, la demande coûtera 12 millions de dollars à Ottawa. Il s’agira toutefois d’une base temporaire, selon ces notes officielles du bureau du PM canadien reçues par courriel à la rédaction de l’Agence de presse «Média Mosaïque».

Le PM Harper annonce que le Canada va construire la base administrative du gouvernement haïtien

PORT-AU-PRINCE, HAÏTI ― Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd’hui que le Canada va soutenir la construction d’une base administrative temporaire pour le gouvernement haïtien à Port-au-Prince.  Le Premier ministre a fait cette annonce après une rencontre avec René Préval, le président d’Haïti, et Jean-Max Bellerive, le premier ministre d’Haïti. 

« Le soutien offert par les Canadiens et la communauté internationale à Haïti témoigne de la compassion qui unit l’humanité face à une catastrophe, a dit le Premier ministre Harper.  L’établissement d’une base administrative temporaire pour le gouvernement haïtien est un pas important vers la reprise et la reconstruction.  Le Canada va continuer à soutenir le gouvernement haïtien alors qu’il va de l’avant avec les activités de reconstruction et de développement. »

La base accueillera des ministères et des fonctionnaires clés pendant une durée pouvant atteindre un an.  Elle permettra au gouvernement haïtien d’avoir un centre opérationnel centralisé, d’où il pourra mieux gérer et coordonner le dur travail à venir.

Le Premier ministre Stephen Harper est en Haïti pour deux jours, sa première visite depuis le séisme dévastateur qui a frappé Haïti le 12 janvier. 

Actuellement, le Canada est le deuxième plus gros donateur en réponse au séisme en Haïti, après les États-Unis.

   

Note d’information

Une base administrative temporaire pour le gouvernement en Haïti

En raison du séisme du 12 janvier, la plupart des édifices gouvernementaux à Port-au-Prince se sont effondrés ou ont été gravement endommagés.  Jean-Max Bellerive, le premier ministre d’Haïti, a officiellement demandé au Canada d’établir des installations où des fonctionnaires clés pourront travailler ensemble.

 

Le Canada a répondu à cette demande de soutien pour l’établissement d’une base administrative temporaire à Port-au-Prince.  Le gouvernement va allouer jusqu’à 12 millions de dollars à cette base, qui sera en place pendant une durée pouvant atteindre un an.  La base accueillera des ministères et des fonctionnaires clés.  Elle comprendra :

•        Des abris modulaires semi-permanents et des abris gonflables souples ;

•        Du matériel et de l’équipement administratifs, notamment du matériel de bureau (ordinateurs, mobilier) et des fournitures ;

•        De l’équipement de technologie de l’information et de communication ;

•        Des systèmes électriques, d’alimentation en eau et de refroidissement ;

•        De l’équipement et des installations d’hygiène.

Une évaluation préliminaire de la faisabilité et du coût du transport, de l’installation, des opérations et de l’entretien de la base a été effectuée.

Lorsque l’endroit aura été choisi par le gouvernement haïtien, les travaux de construction commenceront.

 

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Bureau du PM (Le président haïtien René Préval  saluant le premier-ministre Stephen Harper à son départ de Port-au-Prince)