LatinArte: toute la saveur artistique « latina » du Québec (3e ÉDITION)

253

MONTRÉAL – Le Festival LatinArte revient en force pour une troisième année consécutive. La programmation a été dévoilée officiellement le 30 septembre 2011 à l’Atrium du Conseil des arts de Montréal en présence de plus d’une centaine de membres, d’amis de la communauté et d’invités spéciaux, avait constaté sur place une équipe de l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

Une 3e édition consacrée à la relève

Conçue « pour promouvoir les talents des créateurs latino-américains à Montréal », cette initiative, qui a débuté par une toute petite semaine avec une quinzaine d’artistes s’est transformée en tout un événement qui donne cette année de la visibilité à plus d’une quarantaine de talents, a précisé la directrice générale de LatinArte, Angela Sierra, en entrevue à Mediamosaïque.

En effet, sous le thème « l’art de vivre latinos! », du 3 septembre au 9 octobre, plusieurs activités multidisciplinaires axées, entre autres, sur le divertissement (cinéma, concert hip hop), l’information (un colloque intitulé « un regard sur l’Amérique latine », une rencontre de blogueurs latino-américains de Montréal), la formation (un séminaire de formation pour artistes), une table-ronde sur la poésie et la littérature (Nuit bohème), figurent à l’agenda de la 3e édition.

Questionnée sur le feed-back de la communauté par rapport aux objectifs poursuivis par LatinArte, Angela Sierra confie que « les Latino-américains réagissent avec un sentiment d’appartenance très fort. Pas seulement eux, mais également les Québécois qui sont des amateurs de la culture latino-américaine. »

 

« Progression spectaculaire »

« Je soutiens LatinArte avec tout ce que je peux et je suis plus que satisfaite de voir la progression spectaculaire de ce jeune festival année après année et vous voyez comment la salle est aujourd’hui remplie pour le lancement », a déclaré Mary Deros, l’élue du district de Parc-Extension à la Ville de Montréal où elle assume également la responsabilité des Communautés d’origines diverses au Comité exécutif.

Selon Mme Deros, qui intervenait à nos micros en marge de la cérémonie, « c’est une rare occasion pour le Québec de découvrir les talents que nous avons dans tous ces pays latino-américains qui sont représentés ici. Ils n’ont pas les moyens de se faire connaître auprès de la majorité et c’est en ce sens que LatinArte leur devient une vitrine extraordinaire. »

 

Le coup de pouce de la Banque Scotia

Réalisée sous le haut-patronage de la Banque Scotia, dont les affinités avec le monde latino-américain ne sont plus à démontrer, cette troisième édition du Festival LatinArte a été lancée notamment en présence du vice-président du réseau canadien de la Banque Scotia, Pierre Michaud, qui était l’invité spécial du cocktail privé ayant suivi le dévoilement de la programmation.

« C’est tout à fait naturel de supporter ce que font les Latino-Américains ici au Canada parce que la Banque Scotia est présente dans leur vie au quotidien dans près d‘une quinzaine de pays dans la région latino-américaine », a déclaré M.Michaud, en entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque.

Pour plus d’infos sur la programmation 2011: www.latinarte.ca

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet:

 

 

MEDIAMOSAIQUE.Com En profondeur:

 

PHOTOTHÈQUE MEDIAMOSAÏQUE/Cr Fernand Jean-Louis (Des membres de la communauté latino-américaine fiers d’exhiber les tenues mettant en évidence la culture du sous-continent d’où ils proviennent dans le cadre de la 3e édition du Festival LatinArte)