Largesse envers les démunis: «SFL Montréal-Centre» récidive

44

Le centre financier à vocation multiethnique «SFL Montréal-Centre» a de nouveau fait des heureux dans le cadre de ses activités philanthropiques annuelles. Son directeur, Éric Douville, a remis, le vendredi 10 septembre dernier, un chèque de 10 000 dollars à la Fondation Maurice Tanguay, a constaté sur la place l’Agence de presse «Média Mosaïque».

 

 

Un bénéficiaire extrêmement reconnaissant

En recevant cette somme des mains du No 1 de SFL Montréal-Centre, à l’issue d’un tournoi de golf qui a réuni plus d’une centaine de personnes à Lachute, le président de ladite fondation, Jacques Tanguay, a manifesté sa reconnaissance envers M.Douville tout en insistant sur la générosité du donateur.

«Je suis excessivement heureux de participer à la deuxième édition de ce tournoi et encore plus fier pour avoir été désigné président d’honneur», a déclaré M.Tanguay à l’assistance en félicitant Éric Douville, a-t-il dit, «pour son audace, sa vision et son leadership».

Jacques Tanguay, qui révèle avoir lié connaissance, il y a très peu, avec le responsable de «SFL Montréal-Centre Partenaire de Desjardins Sécurité financière», avoue avoir été «surpris par son sens philanthropique. C’est un jeune entrepreneur qui connaît un bon succès présentement avec son entreprise et, à la hauteur de ses moyens, il veut redonner à la société, c’est formidable!».

«Nous assistons à un changement de mentalité. De plus en plus de jeunes entrepreneurs comme Éric apprennent à redonner au milieu dans lequel ils évoluent. C’est une nouvelle attitude et c’est une très bonne chose», a poursuivi Tanguay qui n’a pas caché, et nous le citons,  qu’«un beau chèque de 10 000 dollars comme ça va être plus qu’utile à la Fondation».

 

Un donateur fier de son coup

De l’avis d’Éric Douville, «ce tournoi de golf devient une tradition à SFL Montréal-Centre. La deuxième édition a énormément plu aux participants. On peut facilement voir ça sur le visage des gens et ils l’ont témoigné», a communiqué, visiblement satisfait, le responsable du centre financier qui dessert sa clientèle en pleine expansion dans le comté de l’Acadie au 1600 (bureau 300) de la rue Henri-Bourassa/Ouest.

Pour compenser l’inconfort de son équipe multicuturelle (plus de 16 nationalités representées à date dans son entreprise) avec le golf, M. Douville a ingénieusement trouvé un compromis en promettant du soccer. Un sport qui ne dit pourtant pas grand’chose à ce Québécois «de souche», plutôt passionné de hockey, féru de golf.

«Le golf n’est pas naturel pour bon nombre d’entre eux, c’est la raison pour laquelle on va organiser d’ici la fin octobre 2010, et sous le même principe, un tournoi de soccer. L’accent sera mis sur la famille et l’argent qui va être amassé sera remis aux enfants. Ainsi, on aura deux activités philanthropiques par année», a concédé l’entrepreneur et expert en finances.

Enfin, Éric Douville promet de revenir en aide aux écoliers en difficulté de Montréal, comme il l’avait fait l’an passé. Rappelons que, sa compagnie avait libellé en 2009 un chèque de 10 000 dollars à l’ordre du «Club des Petits Déjeuners» du Québec qui n’avait pas tari d’éloges envers son geste au profit des enfants pauvres de la métropole.

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com (En haut, Le président de la Fondation Maurice Tanguay, Jacques Tanguay, à gauche, reçoit des mains du directeur de SFL Montréal Centre, Éric Douville, à droite, le chèque de 10 000 dollars le vendredi 10 sept 2010 au Centre de golf Le Victorien à Lachute. En bas, les «golfeurs» bavardent à l’heure du souper après une journée de dur labeur).