Lancement réussi de la 15e édition du Festival Accès Asie

172

MONTRÉAL – «Je suis très très heureuse, vous voyez comment beaucoup de gens ont répondu à notre appel», a répondu, la mine réjouie, la fondatrice de ce festival lors du coup d’envoi le jeudi 6 mai 2010 au hall d’entrée du Gesù à Montréal.

 

Des signaux prometteurs

En entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque, Janet Lumb, n’a pu retenir ses émotions le fait d’avoir recensé pour la première fois des articles parus dans plusieurs médias montréalais la veille du lancement de ce Festival qui célèbre pourtant ses 15 années d’existence.

«Il ne s’agit pas d’un spectacle comme tel. C’est juste des gens qui viennent fêter avec nous pour nous dire qu’ils nous appuient. Il y a les artistes qui sont là, les anciens bénévoles et aussi beaucoup de francophones», a précisé la Québécoise d’origine chinoise.

Les francophones : une cible de choix

Rappelant que depuis l’an passé des efforts ont été faits en ce sens, Janet Lumb se félicite de la percée du Festival Accès Asie auprès des francophones du Québec. «On a travaillé fortement là-dessus parce qu’on veut que ce gros public-là nous découvre», a-t-elle ambitionné.

«Le Festival c’est pour donner de la visibilité aux communautés asiatiques, faire réfléchir les Asiatiques sur leur situation en partageant leur vécu avec tous les Québécois et notre cible a été de pouvoir les rejoindre», a encore indiqué la fondatrice.

Casser les ghettos

Accès Asie, dont les locaux se trouvent sur la rue Bleury (entre Ste-Catherine et René-Lévesque) à Montréal, rêvait de pouvoir attirer «au moins une infime partie de l’immense public québécois, blanc, européen francophone du Festival de Jazz» qui se trouve dans son environnement physique immédiat, avait souhaité Mme Lumb.

«Moi, je veux casser ces ghettos-là, c’est vrai que nous voulons rassembler les talents asiatiques de la ville, mais ce qui est surtout important c’est de les faire connaître et de faciliter le contact avec les Québécois», a conclu, la passionnée, Janet Lumb, fondatrice du festival en entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com (La fondatrice du Festival Accès Asie, Janet Lumb, (1ère rangée à gauche) entourée de son staff, lors du lancement de la 15e édition du festival le jeudi 6 mai 2010 au Gesù)