La vision « Coderre » pour les Communautés culturelles

470

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – On se fait désormais une petite idée de la vision-diversité de Denis Coderre. En effet, pour tenter de se démarquer par rapport à ses adversaires, l’ex-homme fort de Bourassa vient de consacrer une journée de sa campagne, en l’occurrence celle du 28 septembre, pour s’adresser directement aux Communautés culturelles.

Son équipe a d’ailleurs insisté là-dessus en affirmant, et nous citons : «C’est pour démontrer l’importance des communautés culturelles dans la vie montréalaise que  le candidat à la mairie de Montréal, Denis Coderre, a choisi de tenir un rassemblement spécial pour dévoiler ses engagements. »

Accompagné notamment de Mary Deros et d’Helen Fotopulos, deux têtes d’affiche issues de la diversité et qui se passent de présentation dans le monde municipal,  le candidat Coderre affirme avoir saisi ce moment pour «divulguer les éléments de son programme électoral destinés spécifiquement aux communautés d’origines diverses (COD).»

À l’attention des «160 communautés», a-t-il précisé, qui composent la mosaïque montréalaise, Denis Coderre se dit solidaire de bon nombre de leurs aspirations. Si l’on en croit le communiqué reçu à l’Agence de presse Médiamosaïque, résumant la quintessence de ses annonces, une éventuelle administration Coderre, obligera les fonctionnaires municipaux  à :

«-  faire en sorte que les effectifs de la Ville reflètent la diversité ethnoculturelle du Québec, notamment en révisant les tests d’évaluation à l’étape de l’embauche;
– mettre en place un groupe de réflexion multidisciplinaire et multisectoriel sur le phénomène du profilage racial;
–  optimiser l’offre de services de la Ville pour  soutenir l’entreprenariat chez les nouveaux arrivants et  les accompagner dans leur projet d’entreprise.»

À noter que, Mary Deros, l’actuelle responsable du dossier des communautés d’origines diverses au comité exécutif de la Ville a, elle aussi reconnu que « Les communautés culturelles sont confrontées à divers problèmes, qu’il s’agisse de discrimination, d’accès à certains niveaux d’emploi, d’accès au logement ou de profilage racial».

Selon Deros, qui est candidate pour l' »Équipe Denis Coderre pour Montréal »  dans l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, les communautés culturelles «ont besoin d’un interlocuteur crédible à l’Hôtel de ville». Et cet interlocuteur, à en croire la greco-montréalaise, ne serait nul autre que Denis Coderre.

 

La Rédaction de MÉDIAMOSAÏQUE vous recommande:

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés: