La Ville de Brossard réédite son «festin culturel» pour valoriser la diversité

863

BROSSARD (MÉDIAMOSAÏQUE) – «C’est un tour du monde en art, en cuisine et en musique à quelques pas de chez vous… un voyage express de sept heures, auxquelles sont conviées les familles de la région… », voilà comment la ville de Brossard définit son «festin culturel».

Dans cette ville de banlieue où la diversité saute aux yeux depuis quelques décennies, les autorités municipales rééditent pour la troisième année consécutive cet événement qui n’a pas tardé à devenir «la plus grande fête des rythmes et des saveurs sur la Rive-Sud», à en croire Danielle Boucher du service des communications de la ville de Brossard.

Dans un communiqué, mettant l’accent sur la programmation 2010 reçue à  l’Agence de presse Médiamosaïque, Mme Boucher s’appesantit sur la présence cette année de plusieurs «têtes d’affiche» ayant fait leur marque au réputé Festival de Jazz de Montréal et également sur la bouffe exotique en masse qui singularise ce festival.

Des groupes, comme Takadja dont le répertoire offre une excellente vitrine sur la diversité des  rythmes d’Afrique ou Samajam (la plus grande école de percussions au Canada) qui met de l’avant une «musique participative» ou encore celui de Paul Kunigis qui excelle dans «la musique Kezmer aux accents électroacoustiques», sans oublier Tomas Jensen et «Hombre», doivent performer pour l’occasion.

Bref, à part la bonne bouffe, c’est tout un récital de rythmes ou de sons les plus colorés qui attend les résidents locaux y compris ceux des villes avoisinantes le 14 août prochain de 15 heures à 22 heures au parc Poly-Aréna de Brossard.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

 

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Brossard (Images évoquant les éditions passées du «festin culturel» de la ville de Brossard)