La jeune Saoudienne est arrivée au Canada

182

TORONTO (MÉDIAMOSAÏQUE) – La demandeuse d’asile saoudienne Rahaf Mohammed Al-Qunun est arrivée samedi matin à l’aéroport international Pearson de Toronto. Elle s’est présentée rapidement devant les médias aux côtés de la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland.

Le Canada a accepté d’accueillir Rahaf Mohammed Al-Qunu à la demande de l’ONU.

La jeune femme de 18 ans allègue avoir subi de mauvais traitements de sa famille. Elle a fui en Thaïlande, où elle s’est barricadée dans une chambre d’hôtel de Bangkok.

Rahaf Mohammed Al-Qunu a ensuite lancé une campagne sur Twitter qui a suscité un intérêt mondial.

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), qui lui avait accordé le statut de réfugiée, s’est réjoui vendredi de la réinstallation de Mme Al-Qunun au Canada, indiquant que son cas donne un « aperçu de la situation précaire de millions de réfugiés à travers le monde. »

Le HCR rappelle que le traitement du dossier de la jeune Saoudienne n’est « accessible qu’à une fraction des 25,4 millions de réfugiés à travers le monde. »

L’organisme Human Rights Watch a félicité le Canada pour avoir rapidement ouvert ses portes à une jeune femme vulnérable.

Le dossier de Mme Al-Qunu met en lumière la situation des droits des femmes en Arabie saoudite. Plusieurs Saoudiennes qui tentaient d’échapper à des familles violentes ont été capturées à l’étranger et renvoyées chez elles au cours des dernières années.

Agence de presse Médiamosaïque Avec les informations de La Presse canadienne

ENCORE PLUS DE NOUVELLES:

MIBIEXPO – COUVERTURE SPÉCIALE:

RJCCQ: Entreprendre en région

À LIRE AUSSI:

QUÉBEC – CAMPAGNE ÉLECTORALE 2018 

AUTOUR du 6e Gala du Vivre-Ensemble

**VIVRE-ENSEMBLE: ACTIVITÉS 16 MAI