La diversité en images dans Villeray/St-Michel

75

Une exposition de photos et de vidéos sur la diversité s’est déroulée  à la TOHU. L’exercice consistait à «nous ouvrir les yeux» sur l’arrondissement le plus cosmopolite de Montréal. 

«Montre-moi ce que tu vois de l’autre que je ne vois pas», tel est le thème choisi par les organisateurs pour illustrer la mosaïque ethnique qui saute
aux yeux dans cet arrondissement de la métropole québécoise.

C’est le lieu «qui sert de terre d’accueil à quelques 75 communautés culturelles et où les minorités visibles représentent 38 % de la population, soit la plus forte concentration à Montréal», a fait valoir la TOHU pour justifier son iniative.

Imaginé par la commissaire Johane Bergeron, ce projet collectif en constante évolution propose une représentation de la diversité culturelle, exprimée à
travers le regard de photographes professionnels et de personnalités publiques.

Dans cet esprit d’itinérance, de voyage vers l’autre, le design de l’exposition est adapté en fonction des lieux qui l’accueillent. Pour la première fois, les
oeuvres complètes (40 photographies), sont exposées.

À noter que, cette exposition nomade n’est pas à son coup d’essai. Elle a été déjà présentée à la Maison de la culture de Maisonneuve et au Parc des
Amériques, selon les informations communiquées par la TOHU à l’Agence de presse «Média Mosaïque».

Du neuf tout de même a été ajouté dans cette escale à la TOHU : «une dizaine de miroirs sont aménagés dans l’espace. Le visiteur, en y voyant son reflet, fera donc partie intégrante de cette diversité culturelle.

À en croire Nathalie Cooke, relationniste à la TOHU, il s’agit d’«une exposition empreinte de sensibilité, hétéroclite, rafraîchissante, pleine de vie et de
sourires!».