Les Obama 2009 de la communauté haïtienne

50

«En tant que ministre, vraiment-là, encore une fois, je suis très impressionnée. La relève au niveau de la communauté haïtienne est dynamique, jeune, bourrée de talents», a témoigné Yolande James en marge du «gala de l’excellence» 2009 de la JCCH.

 

 

 

 

La ministre de l’Immigration et des communautés culturelles, qui répondait aux questions de l’Agence de presse «Média Mosaïque», n’a pas caché sa satisfaction, dit-elle, «de voir la JCCH en quelques années voler de ses propres ailes et avoir autant d’influence dans la communauté haïtienne et dans la société d’accueil».

«À les entendre, à regarder la feuille de route des jeunes, que ce soient les nominés ou les lauréats, c’est vraiment une reconnaissance qu’ils méritent pleinement», a reconnu la première femme noire à faire partie d’un cabinet ministériel au Québec

Elle poursuit en affirmant : «franchement, je me sens fière, ça m’encourage de voir autant d’efforts mis par ces jeunes pour améliorer la société tels qu’ils le font, peu importe le domaine dans lequel ils s’impliquent».

JCCH: un leadership reconnu de la société d’accueil

S’exprimant, cette fois, au nom du premier-ministre Jean Charest, Mme James a rappelé que «pour manifester notre reconnaissance envers le leadership affiché par la Jeune Chambre, le gouvernement du Québec a fait sa part en 2007 en mettant sur pied le fonds Afro-entrepreneurs», un programme exécuté en partie par la JCCH.

«Nous allons continuer à être présents, à y collaborer pour que la Jeune chambre de commerce haïtienne puisse faire son excellent travail», a garanti Yolande James lors de cette entrevue à MEDIAMOSAIQUE.COM au cours de laquelle elle tenait  aussi à féliciter le gratin de la communauté et les membres de divers secteurs représentatifs de la société à faire le déplacement.

Des mots d’encouragement qui ont sonné comme de la musique aux oreilles de la présidente de la Jeune Chambre de commerce haïtienne, Farah St-Preux qui se trouvait aux côtés de Mme James lors de cet événement qui a réuni près de 300 personnes, avait constaté sur place  un journaliste de l’agence de presse «Média Mosaïque».

«Franchement, j’ai un sentiment de fierté, un sentiment du devoir accompli», a réagi l’ingénieure St-Preux qui a estimé que de nouveaux pas ont été franchis «comparativement à la première édition du gala qui a été tout aussi exceptionnelle», a-t-elle précisé.

Elle dit se fier également «aux commentaires très très positifs reçus de la part de nos convives». Les gens ont très bien réagi aussi par le fait qu’on a ajouté d’autres prix et les nouveaux ajustements qu’on a apportés aussi au niveau de l’organisation, de la logistique et tout», a poursuivi la No un de la JCCH.

Les lauréats du Gala d’excellence 2009 de la JCCH:

– Prix «jeune entrepreneur» : Pascal Audant

– Prix «jeune professionnel» :Katleen Félix

– Prix «jeune leader socialement responsable» Ali Nestor Charles

– Prix «jeune leader politiquement engagé» : Karine Joizil

– Prix «de la relève» : Rachel Lamarre

– Prix «hommage» : Maryse Alcindor

– Prix «Diversité» : Cabinet d’avocats Fasken Martineau DuMoulin

– Prix «coup de cœur du public» : Katleen Félix

À noter que, ce gala s’est tenu le samedi 28 février, dans un hôtel sur la rue Sherbrooke, en présence, entre autres, de la ministre québécoise de l’Environnement Line Beauchamp, du député fédéral de Bourassa-Sauvé Denis Coderre, du député provincial de Viau Emmanuel Dubourg, du chef de l’opposition à l’hôtel de ville de Montréal Benoît Labonté, le consul général d’Haïti à Montréal Pierre-Richard Casimir.

 

 

MEDIAMOSAIQUE.COM vous suggère:

 

JCCH 2009: jury et public votent Katleen Félix

 

 

 

 

(PHOTOS) En haut, le député fédéral de Bourassa/Sauvé, Denis Coderre, accompagné de la ministre de l’Immigration et des communautés culturelles du Québec, Yolande James, pose pour le photographe de «Média Mosaïque», Hubert Molaire.

En bas,  les cinq gagnants du Gala d’Excellence 2009 de la JCCH.