Internement des Italiens : Montréal se souvient (73e anniversaire)

641

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Les Montréalais d’origine italienne en ont souffert et 73 après les cicatrices sont encore profondes. Autorités politiques et organisations de la communauté veulent que Tout Montréal se souvienne définitivement.

Une cérémonie pour souligner la Journée officielle de commémoration de l’anniversaire de l’internement des Italiens de Montréal pendant la Seconde Guerre mondiale s’est tenue en ce sens le 10 juin dernier à l’hôtel de ville.

Incroyable, mais vrai!

Après que l’’Italie soit entrée en guerre aux côtés de l’Allemagne, le 10 juin 1940, la Chambre des communes du Canada adopte une résolution visant à entrer en guerre contre l’Italie. Dans les minutes qui suivirent, le gouvernement du Canada ordonne à la Gendarmerie Royale du Canada d’arrêter environ 600 Canadiens d’origine italienne, ceux-ci étant considérés comme une menace à la sécurité de la nation en vertu de la Loi canadienne sur les mesures de guerre.

Près de deux cents d’entre eux sont résidents de Montréal. En outre, 31 000 Italo-canadiens sont officiellement désignés étrangers ennemis. Des milliers d’autres Canadiens et résidents originaires de pays considérés comme ennemis, comme l’Allemagne et le Japon, seront également internés pendant le conflit mondial dans divers camps situés au Québec et au Canada.

Triste page d’histoire

La cérémonie, organisée conjointement avec le centre communautaire Casa d’Italia, a été l’occasion de se rappeler cette triste page de notre histoire et de mettre en lumière le parcours de la communauté italienne montréalaise. Angela Miniccuci, présidente de la Casa d’Italia, Joyce Pillarella, historienne, les députés Massimo Pacetti, ainsi que les membres des familles des victimes d’internement étaient présents pour l’occasion.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés: