Immigration: dissonance entre le monde des affaires et la classe politique au Québec

927

MONTRÉAL – Alors que le Parti Québécois et l’Action démocratique du Québec unissent leurs voix pour exiger du gouvernement libéral une réduction du nombre d’immigrants devant fouler le sol québécois au cours des prochaines années, le No 1 de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM), Michel Leblanc, estime, au contraire, que le Québec devrait en accueillir davantage.

 

La priorité aux jeunes immigrants

Le patron des patrons de Montréal a fait une telle recommandation alors qu’il présentait en commission parlementaire un mémoire sur la planification de l’immigration au Québec pour 2012-2015, a rapporté l’Agence de presse Médiamosaïque.

«Nous devons cibler les personnes qui s’intégreront le mieux au marché de l’emploi, par exemple les jeunes de moins de 30 ans et les immigrants dont les acquis et compétences professionnels sont déjà reconnus», a fait valoir le président en chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

 

Des dizaines de milliers de postes vacants

Touchant du doigt la problématique du vieillissement de la population, Michel Leblanc révèle que «les statistiques annoncent que 740 000 postes seront à combler au Québec d’ici 2014, avec de gros besoins dans les secteurs de la santé et les services sociaux. Nous devons attirer l’attention à l’international, pour que les jeunes talents qui cherchent du travail pensent au Québec».

«C’est une erreur. S’il y a un défi d’intégration, il faut le résoudre et ne surtout pas devenir frileux. Le Québec doit rester un lieu d’accueil», a prévenu le président de la CCMM qui met en garde contre toute décision nombriliste qui pourrait coûter cher à la Belle Province.

À noter que, le Québec accueille 55 000 immigrants par année. Le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles projette de stabiliser le nombre à 50 000 pour la période allant de 2012 à 2015. La ministre Kathleen Weil consulte actuellement les différents protagonistes intéressés par la question avant d’adopter une décision finale.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

 

 

PHOTOTHÈQUE MEDIAMOSAIQUE (Le président de la CCMM, l’économiste Michel Leblanc, pose pour notre photographe en ses bureaux au centre-ville de Montréal)