Haïti-Sexe et politique: un ministre aurait violé deux jeunes garçons

292

PORT-AU-PRINCE (MÉDIAMOSAÏQUE) – Scandale politico-sexuel en Haïti. Le ministre des Sports, Evans Lescouflair, est actuellement dans la tourmente. Il est accusé d’avoir contraint un adolescent de 16 ans et un homme de 30 ans,  à avoir des relations sexuelles avec lui, a appris l’Agence de presse Médiamosaïque. 

La rumeur courait dans tout le pays, mais personne n’avait osé en faire état et citer le nom du ministre en question dans la presse. L’évidence apparente des faits a poussé un groupe de cinq sénateurs de l’opposition, par la voix de Youri Latortue, à prendre ses responsabilités en révélant les circonstances de l’affaire le mercredi 22 septembre au micro des journalistes.

Mutisme de René Préval à l’index

M.Latortue a dénoncé également le mutisme du chef de l’État René Préval (en fin de mandat) qui serait déjà avisé par le chef du Parquet (le procureur de la république ou de la Couronne). Ce dernier aurait, par voie épistolaire, il y a plus d’un mois, demandé en vain au président de livrer son ministre à la justice afin que M.Lescouflair puisse répondre aux faits qui lui sont reprochés.

René Préval,  qui a quitté Port-au-Prince le même jour à destination de New-York pour participer à sa dernière Assemblée générale des Nations-Unies en tant que président d’Haïti, n’a pas encore pipé mot autour de ce dossier qui met, le moins qu’on puisse dire, son gouvernement dans l’embarras. À noter que, la législation haïtienne en vigueur exige l’aval de l’Exécutif pour mettre l’action publique en mouvement contre un haut-fonctionnaire de l’État.

Selon le sénateur Youri Latortue (Artibonite en action), la plainte déposée par devant la justice est costaude. Des documents, dont des photos, des certificats médicaux, montrant les violences sexuelles, accompagnent cette requête clouant au pilori le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique.

Affaire Lescouflair: un pavé dans la mare en Haïti

En Haïti, la rumeur laisserait entendre que Lescouflair, un ami du président haïtien, très connu dans le monde du sport, serait un homosexuel. Un statut jamais assumé publiquement par l’intéressé qui est un homme marié. Officieusement, ses détracteurs prétendent qu’il aurait fait de nombreuses victimes dans le milieu.

Cette plainte déposée, surtout à l’encontre d’un ministre en fonction, constitue une grande première en soi dans l’histoire récente d’Haïti. Habituellement, des personnes en autorité dans divers secteurs d’activité (politique, affaires, religion, monde scolaire, universitaire et sportif, etc.) abuseraient de leurs subalternes sans le moindre risque de se faire épingler par la justice.

  

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Le Nouvelliste ( Le ministre haïtien de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique, Évans Lescouflair en 2009)