Haïti, l’île paradisiaque: la muse de sa diaspora sollicitée (TOURISME)

213

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – À travers un concours, dédié aux Haïtiens disséminés à travers la planète, Haïti trouve une façon assez originale pour pousser sa diaspora à participer dans ses efforts visant à « changer l’image » du pays. L’initiative est signée Stéphanie Villedrouin, la titulaire du ministère haïtien du Tourisme.

 

Vers un logo ou un slogan

En effet, ceux qui pensent pouvoir pondre le meilleur « logo » ou « slogan » susceptible de propulser Haïti en ce sens sont invités à le soumettre audit ministère, avions-nous appris dans une communication déposée par Métropolis Haïti sur le mur Facebook de l’Agence de presse Médiamosaïque .

Il importe de préciser que l’exercice ne se limite pas aux Haïtiens d’origine.  » Les étrangers amoureux d’Haïti  » sont aussi les bienvenus même si les principales cibles de la campagne demeurent les membres de la diaspora haïtienne établis notamment au Québec, aux États-Unis, en France et dans les Antilles.


Objectif pour le moins ambitieux

 » Changeons l’image d’Haïti ! An nou chanje imaj Ayiti ! Let’s change Haiti’s image! », lancent les initiateurs dans la note introduisant ce concours qui s’adresse aux dix-huit ans (18) et plus et dont la date butoir est fixée au 31 mars 2012.

De passage récemment à Montréal, Stéphanie Villedrouin, au micro de Médiamosaïque, avait annoncé son rêve de voir Haïti redevenir, comme elle a été le cas il y a quelques décennies, l’une des destinations touristiques phares de la zone Caraïbe.


MEDIAMOSAÏQUE.Com Articles reliés

 

PHOTOTHÈQUE MEDIAMOSAIQUE ( En haut, une vue d’une plage qui n’attend que des visiteurs.)