Gregory Charles : l’homme-orchestre aux ailes agiles et fragiles

723

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – On l’adore et on aime parler de lui. Le « star système » québécois ne se lasse non plus de Gregory Charles. Le lancement de son tout dernier spectacle Vintage en 2013 vient d’offrir une occasion de plus au showbiz pour vanter les talents multidisciplinaires, le sens de la démesure de Gregory Charles. L’hyperactif, le piano-man, le visionnaire, le surdoué, le passionné, les qualificatifs ne manquent pas pour camper l’artiste qui devient incontestablement l’un des musiciens les plus choyés du Québec.

Un dur-à-cuire versus un géant de papier

D’origine métissée, Gregory doit son rayonnement,  comme il a souvent pris le soin de l’expliquer, à la bienveillance conjuguée de sa mère québécoise et de son père d’origine trinidadienne. D’ailleurs, le dur-à-cuire, le coriace, qu’il est devant son piano ou sa chorale, devient tout-à-coup un géant de papier, émotif, vulnérable, fragile jusqu’aux larmes, à chaque fois qu’il évoque la présence de ces deux êtres dans sa vie. Il l’est tout autant depuis qu’il a connu l’amour de Nicole Collet en 2010, son épouse qui a fait de lui un homme comblé depuis la naissance de leur fille adorée Julia.

Gregory Charles accède au TOP 20 de la Diversité des Plus Grandes Personnalités de l’Année 2013, une récompense qui lui revient pour son dépassement personnel, ses multiples réalisations actuelles qui continuent de nous impressionner. On peut lui accorder le bénéfice du doute qu’il dispose encore de nombreux projets susceptibles d’épater les jeunes et vieux de partout qui contemplent en lui l’homme-orchestre qu’il est devenu.

Une renommée au-delà de nos frontières

Pianiste classique, il remporte plusieurs concours nationaux et quelques concours transnationaux à partir de l’âge de sept ans et tout au long de son adolescence. Il joue aussi avec quelques orchestres symphoniques du Canada et se produit sur des scènes à Paris, à Londres et en Amérique latine, en plus de représenter le Canada au cours d’un récital de jeunes artistes au Carnegie Hall de New York.

Passionné de musique et de danse, Gregory Charles étudie le violon, la clarinette, le ballet, la claquette, et il reçoit une formation pédagogique et vocale à l’école des Petits Chanteurs du Mont-Royal.Tout en poursuivant des études en droit, Gregory Charles se fait connaître du public québécois, puis des publics français, américain et asiatique. Il est tantôt acteur, tantôt musicien et tantôt animateur de nombreuses émissions de variétés et de service à la télévision et à la radio.

Moments palpitants de sa vie en accéléré

Gregory a épousé Nicole Collet, le 9 octobre 2010. Le couple a eu une petite fille, Julia Sky Antoinette Charles, née le 29 janvier 2012. La naissance de cette dernière a d’ailleurs été dévoilée par René Angélil en direct de Star Académie. En 2002, il entreprend une tournée avec la chorale au Japon, en Chine et en Corée, avant de se produire au Carnegie Hall et de chanter pour un film de Steven Spielberg

Grâce à son spectacle Noir et blanc, l’artiste aux multiples talents détient toujours le record du plus grand nombre de représentations du même spectacle, soit 43, données au Centre Bell. En 2006, sa chanson I Think of You demeure au sommet des palmarès pendant 12 semaines. Sa chanson En t’attendant a été composée pour sa fille.

Félicitations Grégory et continuez votre excellent travail!

 

Qui sont les 20 lauréats de l’Année et comment ont-ils été choisis?

Cliquez ici TOP 20 de la Diversité: un Palmarès encore plus impressionnant pour 2013