Gala JCCH: Yolande James «complètement sous le charme»

592

Très décontractée sur le podium de l’Ex-Centris et voulant apparemment se mettre dans la peau des lauréats pour lesquels, quoique jeune trentenaire, elle fait déjà figure de modèle, Yolande James n’a eu que des fleurs pour la JCCH dont elle salue le travail et l’impact dans la communauté et dans la société d’accueil.

Fidèle à son discours pro-diversité, la ministre, l’a martelé de nouveau au micro de l’Agence de presse «Média Mosaïque».  Mme James affirme avoir été particulièrement «contente» de remettre le trophée «diversité» à la Banque nationale. Elle salue au passage la communauté haïtienne qui «avance très sérieusement», estime-t-elle.

 

Trois questions questions de «Média Mosaïque» à Yolande James:

 

1- Votre participation à ce 3e Gala d’excellence de JCCH?

Écoutez, c’est toujours un plaisir d’être là mais c’est encore intéressant de voir que cette année il y a une autre dynamique, un autre changement dans la conception même de ce gala. Je suis complètement sous le charme.

 

2-Qu’est-ce qui vous a le plus impressionné cette année?

J’ai vu qu’il ya beaucoup de nouvelles têtes parmi les nominés, le talent, l’énergie, tous les sphères y sont : les entreprises privées, les professionnels, les groupes sociaux, les personnes qui ont fait des choses intéressantes au cours de l’année…

 

3-Ce gala, devient-il une vitrine pour faire connaître la diversité de talents de la communauté?

Tout à fait! La JCCH travaille d’arrache-pied en ce sens et mérite tout notre appui. J’étais particulièrement très contente de remettre le prix «diversité» à un organisme qui reconnaît la valeur de la diversité. Aujourd’hui le monde change beaucoup et les entreprises qui voient la valeur, l’expérience des gens qui viennent d’ailleurs, sont clairvoyantes et perspicaces.

Comme tout le monde peut le remarquer, la communauté haïtienne avance très sérieusement et la JCCH est sur le point de devenir une grande organisation. Durant et après le séisme, elle a prouvé qu’elle a du leadership.

 

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

  • Des frissons, de l’émotion à fleur de peau au Gala d’Excellence (JCCH-LAURÉATS 2010)
  • Yolande James «complètement sous le charme»
  • Dubourg partagé entre peine pour les victimes et espoir pour la relève
  • Pierre-Richard Casimir «agréablement impressionné»
  •  

    PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com (la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Yolande James pose pour «Média Mosaïque» en compagnie de son attachée politique, Nathalie Angibeau, et de quelques fans)