FML «Caliente»: toute une programmation pour réchauffer Montréal

596

La série «Caliente» de la 11e édition du Festival Montréal en Lumière bat son plein dans la métropole. En cette fin de semaine, plusieurs têtes d’affiche, pour la plupart d’origine portugaise, se proposent de réchauffer les Montréalais qui en ont bien besoin à cette étape de la saison hivernale.

Toute une variété de talents, et cela, pour le plus grand plaisir des mélomanes. En voici donc une idée des principales vedettes attendues ainsi qu’un aperçu des shows prévus en cette fin de semaine dans le cadre de la programmation reçue par courriel à la rédaction de l’Agence de presse «Média Mosaïque».

 

Agnès Jaoui — L’actrice et réalisatrice se fait chanteuse et vient présenter avec son Quintet Oficial son nouvel album Dans mon pays, une contrée intérieure et intime. La nationalité musicale y est cubaine, portugaise, brésilienne, argentine ou andalouse et ses citoyens se nomment Vincent Segal (violoncelle, direction artistique), Roberto Gonzalez Hurtado (guitare), Eric Chalan (contrebasse) et Maurice Manancourt (percussions). En grande première montréalaise. Du jeudi 25 au samedi 27 février, Cinquième Salle, Place des Arts. Présenté par Air France.

 

The Cuban Martinez Show — Musicien, compositeur, arrangeur et directeur musical, Yordan Martinez s’entoure d’artistes canadiens d’origine cubaine, issus des plus grandes formations musicales de Cuba. Roberto Linares Brown, Adan de Dios, Alberto Alberto, Telmary et plusieurs autres nous séduiront avec leurs compositions originales et leurs rythmes irrésistiblement envoutants, séduisants et suaves. Un party latin garanti ! Jeudi 25 février, L’Astral. Présenté en collaboration avec Corona Extra.

 

Virginia Rodrigues et le Orquesta Buena Vista Social Club® — Rien ne pourrait ensoleiller autant cette soirée que cette double présence : celle de Virginia Rodrigues, une des étoiles de la scène brésilienne et de la culture afro-brésilienne ; puis celle des merveilleux musiciens cubains d’un groupe légendaire, comme notamment Guajiro Mirabal (trompette), Manuel Galban (guitare), Jesus Aguaje Ramos (trombone) et Barbarito Torres (laud). Une soirée pour réchauffer le corps et le coeur ! Vendredi 26 février, Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts.

 

Arturo Sandoval. Première partie: Hilario Duran — Ceux qui on déjà eu la chance d’entendre les prestations époustouflantes de cet exceptionnel instrumentiste cubain en redemandent. Arturo Sandoval, fondateur du groupe jazz incendiaire/rock/traditionnel cubain Irakere et protégé du légendaire Dizzy Gillespie, est sans conteste un trompettiste virtuose d’une grande polyvalence. Soirée jazz classique et afro-latin à son plus torride. En première partie, le pianiste Hilario Duran, qui s’est d’ailleurs d’abord fait connaître au sein du groupe de Sandoval. Vendredi 26 février, Métropolis. Présenté en collaboration avec Corona Extra.

 

Roberto López Project, Colombian Salsa Cafe — Roberto López a recueilli les particularités musicales de plusieurs pays d’Amérique — Colombie, Brésil, Cuba… —, en a fait un bouquet luxuriant, aux parfums latinos et afro-cubains. Après avoir brillé au Festival International de Jazz de Montréal en 2008 et aux Francos l’été dernier, il se ramène avec son orchestre polyculturel pour nous livrer son Colombian Salsa Cafe, bien sûr constitué de salsa mais aussi du répertoire lopezien, dont son tout nouvel album Soy Panamericano. Vendredi 26 février, L’Astral. Présenté en collaboration avec Corona Extra.

 

La Nuit brésilienne avec Paulo Ramos, Bïa, Monica Freire, Nico Béki, Peninha et le danseur Marcos Brasil — Nos amis québécois d’origine brésilienne nous apportent le soleil, la sensualité et la chaleur du Brésil dont on a tant besoin en février. Paulo Ramos — qui présentera son nouveau Bossamba — sera accompagné, entre autres, de Bïa, de Nico Béki, de Monica Freire et de Peninha. Le fabuleux danseur Marcos Brasil sera également sur scène pour danser la samba et entraîner le spectateur à bouger « à la brésilienne ». À l’occasion de la Nuit blanche à Montréal, samedi 27 février, L’Astral. Présenté en collaboration avec Corona Extra.

 

Lizt Alfonso Dance Cuba, Elementos — Création de la chorégraphe cubaine de renommée internationale reconnue pour ses œuvres flamboyantes et extravagantes interprétées uniquement par des femmes. Dans Elementos, Terre, Air, Feu et Eau prennent forme humaine et s’unissent pour insuffler la vie à l’humanité. Une vibrante, élégante et théâtrale fusion de ballet, de flamenco et de danses afro-cubaines. Samedi 27 février, Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts.

 

Karnival V.2 avec Poirier — Karnival, c’est la nouvelle soirée semi-régulière de Monsieur « Bounce Le Gros » Poirier. Pour la Nuit blanche à Montréal, il nous offre un party de musiques « joyeusement intenses », ouvert à tous ceux qui sont prêts à célébrer Montréal… toute la nuit ! Samedi 27 février, Club Soda. Gratuit.

 

Pour information supplémentaire consultez:

http://www.montrealenlumiere.com/volets/liste_eve_fr.aspx?volet=arts&categorie=caliente