Floride (Gala) – Grande première entre Pilatois de l’extérieur

857
FLORIDE (MÉDIAMOSAÏQUE) – Soirée de retrouvailles entre gens de Pilate établis en terre étrangère. Il s’agit d’une grande première mondiale et cela s’est passé  le 6 avril dernier à Pembroke Pines dans l’État de la Floride aux États-Unis, a rapporté l’Agence de presse Médiamosaïque! (Voir PHOTOS en bas)
En effet, à l’initiative de plusieurs ressortissants de cette commune, et notamment par le truchement de la nouvelle structure dénommée ODCP (Organisation pour le développement de la commune de Pilate) basée notamment en Floride, menée avec fougue et passion par Ginou Louidor et son équipe, un nouveau gala portant la marque de ladite circonscription a désormais droit de cité à l’extérieur du pays.
Réseauter et soutenir Pilate
Double objectif de l’exercice: tisser des liens entre Pilatois éparpillés hors du coin de terre qui a vu leur naissance, d’une part, mais aussi et surtout, d’autre part, amasser des fonds au profit de Pilate, localité longtemps considérée comme l’une des plus riches en production caféière et de vivres de toutes sortes à l’échelle du département du Nord d’Haïti.
Les convives – quasiment tous des amis d’enfance, des condisciples, des voisins ou simples connaissances -, qui provenaient en effet d’un peu partout (Haïti-New York-Toronto-Montréal), paraissaient avoir tous l’air d’être d’une seule et même famille, nourris d’ailleurs, pour l’occasion, par les spécialités culinaires d’un chef créole natif de Pilate en la personne de Pascal Rély.
Des témoignages d’amour et de solidarité envers cette ville, qui regorge de professionnels ou de belles têtes évoluant hors des cieux cléments dudit patelin, ont ponctué le déroulement de cette soirée rehaussée de la présence de plusieurs Pilatois venus d’Haïti, dont le maire actuel de Pilate, Gregory Étienne, le médecin mexicain d’origine pilatoise, Kély Rély, etc.
Le succès de Faucodières
Dans son intervention de circonstance, le maire a tenu à souligner l’apport financier de la diaspora pilatoise qui, dans un marathon inédit, avait collecté récemment plusieurs milliers de dollars en vue du bétonnage avec succès de Faucodières, un morne réputé dangereux pour automobilistes et motocyclistes. «Votre geste a permis d’éviter de nombreux accidents sur ce tronçon de route liant Pilate à la ville de Plaisance», a remercié l’édile de Pilate au nom de ses concitoyens.
Signalons que, pour se rendre au Cap-Haïtien ou à Port-au-Prince, les résidents de Pilate, localité enclavée, jouxtant l’Artibonite via la ville de Gros-morne, empruntent ordinairement la route Pilate-Plaisance, à peine 13km, qui n’a toujours pas été asphaltée par les autorités, et ce, malgré les promesses maintes fois réitérées des gouvernements successifs. L’actuel président Jovenel Moïse aurait juré que ce sera chose faite au cours de son mandat. Attendons voir!
Déclic dans la diaspora
Le défi une fois relevé, des idées, des projets, qui sommeillaient dans les tiroirs, émergent et commencent à fuser de toutes parts. On parle déjà de demandes pour qu’une antenne d’OPDC soit opérationnelle à Freeport (Bahamas), au Canada, en Europe, en République dominicaine, au Chili, au Brésil, etc. où vivent une forte concentration de Pilatois à travers le monde.
Enfin, même si on ignore encore le montant qui a été amassé à cette occasion, ils sont nombreux, sur les différents forums ou réseaux sociaux à féliciter cette nouvelle initiative à caractère communautaire et humanitaire de l’ODCP qui, par le biais de ce gala réussi, renforce sa crédibilité sur le terrain tant à l’échelle locale que dans la diaspora.
Sur le même sujet:

AUTOUR du 6e Gala du Vivre-Ensemble

**VIVRE-ENSEMBLE à Montréal – 16 MAI 2018