Entre Lynda Thalie et Michaelle Jean, le courant passe…

957

OTTAWA – La cause des femmes a valu une invitation de Lynda Thalie à Rideau Hall. En effet, la chanteuse figurait parmi les invités de la «Conférence des femmes» convoquée par Michaelle Jean les 9 et 10 septembre derniers dans la capitale fédérale, a appris l’Agence de presse Médiamosaïque.

Lynda Thalie, qui n’hésite pas à afficher publiquement ses vues sur la thématique de l’égalité des sexes, a profité de cette tribune nationale, qui avait réuni des participants provenant d’un océan à l’autre, pour réaffirmer son engagement en ce sens.

La Québécoise d’origine algérienne a également offert une prestation pour l’occasion, selon ce que rapporte un communiqué, reçu à l’Agence de presse Médiamosaïque, annonçant, parallèlement, la sortie pour bientôt en France et au Québec du quatrième album de l’artiste.

On apprend, par ailleurs, que l’agenda de l’artiste pour cet automne ne se circonscrit pas aux frontières canadiennes. La jeune mère de deux jumeaux compte honorer des engagements en Égypte où elle y est attendue pour trois concerts, notamment au Caire et en Alexandrie.

Lynda, dont l’entourage n’a pas nié l’impact de «Belle et Bum» dans son ascension musicale au Québec, sera de retour le 18 septembre 2010 à cette émission télévisée aux côtés de l’animateur Normand Brathwaite, a informé Patrick Cameron.

À noter que, Lynda Thalie, surnommée «la rose des sables (titre de son 3e album)», faisait partie de la délégation officielle qui avait accompagné la gouverneure générale lors de sa première tournée officielle en Afrique, notamment en Algérie, le pays d’origine de la chanteuse. Un sol qu’elle avait délaissé au profit du Canada à l’âge de 16 ans.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr P.Cameron (De gauche à droite, Michel Bruno, Christine McIntyre, la gouverneure générale du Canada Michaelle Jean, la chanteuse Lynda Thalie et son gérant de mari Patrick Cameron)