Entre 60 et 80 % de la ville de Jacmel sous les décombres

337

À un moment où tous les projecteurs mettent le focus sur la capitale haïtienne suite à ce puissant séisme qui a frappé Port-au-Prince, des voix crédibles informent que plusieurs villes de province n’ont pas été hors du danger comme on le croyait.

Parmi ces villes quasiment détruites figure la métropole du Sud’Est, a appris la rédaction de l’Agence de presse «Média Mosaïque» qui a reçu en ce sens un courriel du vice-délégué de Jacmel, Zidor Fednel.

M. Fednel a précisé que la cité d’Alcibiade est à près de 80 % détruite. On y déplore plusieurs dizaines de morts et beaucoup de maisons se sont effondrées notamment des écoles et édifices publics, a informé le deuxième représentant de l’exécutif haïtien dans le département.

Le vice délégué du Sud’Est déplore le fait que la presse nationale et internationale parlent uniquement de la capitale haïtienne alors que la ville de Jacmel est dévastée, même si l’ampleur n’est pas la même.

«Les médias ne rapportent pas ce qui se passe à Jacmel et restent concentrés seulement sur Port-au-Prince, a-t-il fait savoir. On est en train de mettre en place des campements pour lesquels on n’était pas prêts. La situation est vraiment critique et dans les prochains jours on doit s’attendre à un bilan très lourd du désastre»,  a-t-il poursuivi.

 

 

 

SÉISME EN HAÏTI (COUVERTURE SPÉCIALE)

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

  • Stress d’enfer pour l’Haïtien du dehors ou de l’extérieur
  • L’administration Tremblay solidaire des sinistrés de Port-au-Prince (SÉISME/JUMELAGE)
  • Haïti détruite, le Québec et la communauté haïtienne se mobilisent (SÉISME)
  • La nature se déchaine en Haïti. Port-au-Prince sous les décombres (SÉISME)
  •