EBR démystifie l’usage des TBI dans 14 villages autochtones du Nunavik

77

QUÉBEC – Plusieurs villages autochtones du Nunavik accueillent depuis lundi l’arrivée d’une équipe de formateurs et de techniciens d’Informatique EBR dans le cadre d’une première mission visant à donner une formation aux enseignants de la Commission scolaire de Kativik autour de l’utilisation des tableaux blancs interactifs (TBI).

En effet, les  écoles de Salluit, de Kangiqsujuaq, de Quaqtaq et de Kangirsuk, figurent à l’agenda de ces experts qui doivent offrir aux enseignants des formations spécialement adaptées à leurs besoins  pédagogiques, et ce, dans une formule française, anglaise ou bilingue.

Quatre autres voyages nordiques, pour un total  de près de vingt formations, sont prévues dans le cadre de cette entente.  Les  prochains villages qui seront  visités sont Kangiqsualujjuaq, Aupaluk, Tasiujaq, Puvirnituq, Ivujivik, Akulivik, Kuujjuarapik, Umiujaq, Inukjuak et Kuujjuaq, a précisé un communiqué d’Informatique EBR Québec reçu à l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

Réactions sur place

 » Quelle expérience enrichissante de voir les Inuits excités par les tableaux SMART. Une prof a dit dommage que je n’avais pas ça quand moi j’étais à l’école. D’autres disent qu’ils ont hâte d’en avoir un pour faire leurs leçons « , a témoigné sur les lieux un des experts d’EBR, Jenny DaCosta, dans un courriel dont copie a été à notre rédaction.

Mme DaCosta y décrit également la joie d' » une autre madame excitée (à l’idée de découvrir) quelle peut écrire en inuktitut sur le tableau. Je suis ravie de pouvoir leur montrer les possibilites et de voir que les gens sont prêts à s’engager pour la réussite des jeunes « , a-t-elle poursuivi.

Quant à Kaoutar Jorfi, une autre formatrice d’Informatique EBR, elle pense que « ça va aider les enseignants à s’ouvrir à de nouveaux horizons, à motiver les étudiants et à  leur donner  le goût d’apprendre différemment. Je suis vraiment contente de pouvoir participer au   développement professionnel du Nord-du-Québec ».

 

Objectifs de la formation

Après avoir fait l’acquisition de TBI pour ses écoles, la Commission scolaire de Kativik désirait offrir à ses professeurs des formations de qualité qui leur permettraient de tirer pleinement profit de cet outil pédagogique, d’où son appel à Informatique EBR qui se spécialise dans ce type de services.

 » Avec les cours qu’ils recevront, les enseignants seront en mesure d’utiliser les tableaux de manière optimale. Ainsi, ils pourront favoriser l’intérêt des élèves pour l’apprentissage grâce à l’interactivité « , selon l’entreprise de Québec.

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

 

PHOTOTHÈQUE MÉDIAMOSAÏQUE (Images -Cr. helloprof- illustrant l’usage des TBI. En bas, une des formatrices d’Informatique EBR en compagnie de deux enfants dans le cadre du voyage de formation dans le Nord du Québec)