Du ballet à Gatineau pour célébrer l’Indépendance et la Révolution mexicaines

639

L’expertise de Josue Nieto a été sollicitée à Gatineau pour souligner simultanément deux événements importants dans l’histoire du Mexique: les 200 ans de l’Indépendance ainsi que le centenaire de la Révolution de ce pays.

 

Au menu de ce show

En effet, grâce à l’accompagnement de la musique du mariachi Guanajuato, le Ballet Folklórico mexicain Aztlán d’Ottawa-Gatineau a fait revivre les moments forts de ces deux épopées ayant transcendé les destinées du peuple mexicain.

«Un spectacle attrayant pour toute la famille» a été  monté en la circonstance. Des chorégraphies conçues spécialement pour souligner la Révolution mexicaine, d’autres montrant les particularités de plusieurs États mexicains, comme le Yucatan, Puebla, Sinaloa, Jalisco, Veracruz et Zacatecas, ont été conceptualisées.

 

Le rôle des femmes mexicaines

L’événement s’est tenu le 18 juin 2010, à 19h30 à la salle Odyssée de la Maison de la culture de Gatineau, selon les informations communiquées à l’Agence de presse «Média Mosaïque» par Josue Nieto qui est à la fois maestro et  directeur artistique du Ballet Folklórico mexicain Aztlán d’Ottawa-Gatineau.

À noter que, ce programme a rendu un hommage spécial aux femmes mexicaines.  Une manière de souligner le rôle et la participation active de celles-ci dans la lutte ayant abouti à la victoire de la Révolution.

 « A las adelitas que tambien arriesgaron su vida en esta batalla » qui signifie (traduction libre) « à ces femmes du peuple qui ont, elles aussi, risqué leur vie lors de cette lutte », ce spectacle dont le coût du billet était de 20 dollars leur a été dédié.

 

MEDIAMOSÄIQUE.Com Articles reliés

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com Cr E.V ( Les artistes du Ballet Folklórico mexicain Aztlán d’Ottawa-Gatineau sur scène)