Drouin prédit l’éclatement du multiculturalisme canadien

113


«Le Canada risque fort de s’effondrer» avec ses «258 ghettos (allusion faite vraisemblablement aux différentes communautés ethnoculturelles», avertit André Drouin, l’auteur du fameux «code de vie» d’Hérouxville.


Le conseiller municipal, devenu célèbre pour avoir conçu  et publié le pacte controversé auquel il voulait contraindre tout immigrant souhaitant s’établir dans sa minuscule localité, pense que «le mur de soutien à cette mosaïque» n’est pas loin de craquer.

Il anticipe ce sombre avenir pour le Canada, parce que dit-il, «malheureusement,les pays qui ont adopté l’idéologie du multiculturalisme réalisent que la cohésionet la paix sociale à l’intérieur de leur territoire régresse.»

André Drouin a fait ces déclarations dans une correspondance courtoise qu’elle a adressée au journal marocain «Maghreb Canada Express», dont la dernière livraison a été reçue le week-end écoulé à la rédaction de l’agence de presse «Média Mosaïque».

«Mon avis demeure que ces pays (le Canada étant du nombre) doivent de toute urgence redéfinir leurs politiques et processus d’immigration», a suggéré M.Drouin à l’attention de ceux qui élaborent les politiques d’immigration.

Loin de vouloir culpabiliser les nouveaux arrivants, le conseiller municipal d’Hérouxville affirme au contraire: «J’aime beaucoup dire que le problème n’estpas les immigrants: Le problème réside dans les politiques d’immigration.»

Au final, tout ce qu’André Drouin souhaite c’est l’harmonie. Il ne s’oppose à ce que des gens originaires d’une centaine de pays puissent vivre ici :«Pourquoi pas deux cent pays, en autant que tous ces citoyens peuvent y vivre en harmonie»!, a-t-il toutefois posé comme condition.

Le conseiller municpal d’Hérouxville, André Drouin (Photo © Radio-Canada)