Intervention très remarquée du PDG de Médiamosaïque (VIDÉO)

562

Sonia EYAAN

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Le président-directeur général de l’Agence de presse Médiamosaïque a fait une intervention très remarquée en exposant sans fard la réalité des médias ethniques et des communautés culturelles au Québec lors de la présentation de l’Avis du Conseil des relations interculturelles(CRI).

Son discours a reçu l’approbation de bon nombre de gens dans l’assistance, rangs et origines confondus. Bon nombre d’entre eux lui ont spontanément avoué leur appui aux propos qu’il a tenus et souhaité travailler avec lui lors de l’annonce le 9 juin dernier d’un «partenariat» qui reste à définir entre Radio-Canada, CTV Montreal, Publicis, CRI et Médiamosaïque.

S’il salue la création de ce nouvel espace de collaboration entre la presse, le monde québécois de la publicité et les médias ethniques, le No un de Médiamosaïque n’a pas manqué d’insister sur les écarts qui sont à la base de l’hermétisme qui a souvent caractérisé les relations entre ces vecteurs de communication qui ne se parlent pas alors qu’ils desservent pourtant tous la société québécoise.

Donald Jean a d’abord brossé les raisons qui l’ont poussé à fonder l’Agence de presse Médiamosaïque  en tant que «fournisseur de contenus» et en tant que portail Web avec pour  mandat dès le départ de jeter des ponts entre les différentes communautés culturelles en les arrimant à la société d’accueil et vice versa.

Médiamosaïque c’est justement la réponse au croisement d’un double besoin : celui des communautés qui veulent se faire entendre et celui des Québécois de souche qui veulent également mieux connaître cette diversité qui grossit de jour en jour avec ces dizaines de milliers d’immigrants (55 000) qui débarquent chaque année chez nous», a-t-il illustré.

Se faisant le porte-parole des médias dits ethniques, M.Jean a critiqué la mauvaise répartition de la manne publicitaire par les agences de publicité qui ne laissent que des miettes à la presse ethnique, la rendant incapable d’assurer sa survie tout en contraignant, dans bien des cas, ce secteur à l’amateurisme.

Cependant, il insiste sur la force, la plus-value, les relations de proximité entretenues par ces médias ethnoculturels avec leurs publics cibles. Voilà pourquoi une meilleure collaboration entre cette presse et les grands médias peut, de l’avis de Donald Jean, contribuer à vaincre la méfiance des immigrants envers le monde journalistique québécois et faire tomber les préjugés.

Vantant la philosophie qui a guidé son approche, tout en souhaitant que les grands médias fassent de même, M. Jean a souligné le fait que Médiamosaïque, via son site Web, soit l’organe de presse à créer le premier blogue multiethnique au Québec (MosaïBlogue).

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

  1. MÉDIAS: Vers un partenariat historique en faveur de la diversité au Québec
  2. Intervention très remarquée du PDG de Médiamosaïque (VIDÉO)
  3. Diversité: Médiamosaïque partenaire du quatuor «Radio-Canada, CTV Montreal, Publicis, CRI»
  4. La diversité fait gagner des parts de marché à Radio-Canada
  5. Sondage : CTV devance TVA et Radio-Canada dans les communautés culturelles
  6. Audience télé : la plus grande part à TVA chez les Québécois «de souche»
  7. Un confrère vante l’ouvrage de Médiamosaïque en écrivant à son PDG

Regardez la vidéo