Michael Jackson: départ d’une légende qui a transformé le monde (HOMMAGE)

212

Ça y est! Le roi de la pop nous a quittés. Pendant que les uns parlent négativement de la façon dont il est mort et surtout de la manière dont il a vécu, comme on aurait fait pour n’importe quel personnage détestable et détesté, les autres, au contraire, voient dans sa mort, la perte d’une icône, d’une légende, en un mot, la disparition du roi de la musique pop.

Mais Mediamosaique.com, sachant qu’un tel geste plaira certainement à plus d’un, et soucieux de respecter son engagement d’avoir constamment les yeux ouverts sur tout ce qui préoccupe ses lecteurs, a jugé nécessaire de rendre un hommage bien mérité à Michael Jackson, ce musicien hors du commun qui a révolutionné non seulement la musique populaire et l’art de la scène, mais encore qui a marqué plusieurs générations.

Nous avons connu des musiciens très talentueux et très respectés, apportant chacun sa touche originale à l‘art, notamment Ray Charles, Nat King Cole, Elvis Presley, et bien d‘autres. Cependant, en dépit de leur popularité et leurs réalisations respectives, aucun d’entre eux n’a surpassé ni même égalé ce que ce génie a pu accomplir de son vivant.

Cependant, loin de tomber dans des comparaisons inutiles, contentons-nous d’observer la vie sur terre de cet homme unique, atypique, qui se voulait un enfant du monde, plutôt que de s’enfermer dans sa tour d’ivoire et jouir de sa fortune. Car, loin d’être nihiliste, comme le sont bon nombre de ses détracteurs, Michael a été l’illusion incarnée, un proactif, un homme qui s‘est impliqué dans diverses causes pour changer le monde.

D’ailleurs, l’une des raisons pour lesquelles sa famille, ses amis et ses admirateurs peuvent être très fiers de lui, c’est qu’il ne se contentait pas uniquement d’être un Afro-américain, mais un être universel qui, lors de son séjour parmi nous, a tout fait pour unifier et pacifier l’humanité à sa façon. Directement ou indirectement, il a oeuvré en vue du rapprochement des différents groupes ethniques peuplant son pays d’origine et rejoint les fibres de toutes les populations du globe.

Plusieurs de ses chansons, notamment “We are the world”, chantée en compagnie d’une pléiade d’artistes dont Lionel Ritchie, et“Black or White”, illustrent clairement les intentions de Michael relativement à son idéal d’un monde uni dans l’amour et la fraternité. Beaucoup de gens oublient ou ignorent tout bonnement qu’il n’était pas qu’un simple chanteur pivotant à 360 degrés sur ses pieds ou le «Moonwalker» le plus célèbre de tous les temps. C’était surtout un homme au coeur aimant et sensible. C’était un philanthrope qui a versé plus de 400 millions de dollars pour venir en aide aux orphelins et aux démunis.

Et, en ce qui concerne les frasques dont on lui reproche avant sa mort, ( même s’il n’a jamais été reconnu coupable par la justice de son pays), laissons à Dieu et seulement à Dieu d’en juger, puisque juges et jurés n’ont pas pu prouver sa culpabilité.

On peut bien lui reprocher d’avoir été trop proche des enfants. On peut lui en vouloir pour son extravagance, son mode de vie. On peut ne pas partager bon nombre  de ses folies. Mais quel être humain, au cours de son existence, n’en a pas commises? N’a-t-on pas tous un squelette dans nos placards?

Dès la formation par son père, du groupe musical “Jackson Five”, Michæl Jackson s’est avéré un garçon plein de talents, se démarquant ainsi des quatre autres dont sa soeur Janet. Lorsqu’il avait décidé de faire cavalier seul, c’est comme si une voix lui avait parlé, en lui disant:”Mon fils, le moment est venu pour toi de commencer la mission pour laquelle tu as été envoyé ici-bas”. Les clips “Billie Jean” et “Thriller”, passeront à la postérité et communiqueront aux générations futures la dimension  de la grandeur, les dons innés qui lui ont été offerts gracieusement par le Très-Haut.

Peu importe les éloges qu’on puisse faire à Michael, aujourd’hui ou dans dix mille ans, on ne pourra jamais complètement cerner ce personnage qui demeurera indubitablement un être paradoxal: un mythe et une réalité. Un mythe, parce que, pour chaque légende de cette envergure, il existe toujours des histoires inventées. Et une réalité, parce qu’il a bel et bien marqué et influencé sa génération au point d‘imposer à celle-ci un nom: Michael Jackson, «le Roi de la pop».

Le monde vient de perdre une grande étoile qui a su briller de toute sa splendeur aux quatre coins de notre Planète. Aurons-nous le privilège d’en connaître une autre tout aussi éblouissante, tout aussi resplendissante? Gilbert Bécaud disait:” À chaque enfant qui meurt, le monde recommence sans lui…”. Il est vrai que le monde va vivre sans Michael Jackson. Mais, heureusement, il nous a légué un très précieux héritage qui fait, désormais, partie du patrimoine culturel mondial.

Merci à toi, Michael, pour tout ce que tu nous as apporté. Merci pour l’amour dont tu as su faire preuve envers les moins nantis. Merci de nous avoir aidés à comprendre que, sans nous, il n’y pas de monde. Merci aussi d’avoir fait renaître en nous le sentiment que nous sommes des rois, à condition que nous acceptions de faire le sacrifice nécessaire pour trouver notre royaume. Souvent, nous avons tendance à l’oublier: un jour ou l’autre, nous irons tous là où tu es. Alors, cher frère, on ne te dira pas adieu, mais au revoir et à bientôt!

MEDIAMOSAIQUE.COM Articles reliés

  1. Michael Jackson: départ d’une légende qui a transformé le monde (HOMMAGE)
  2. La planète retient son souffle avec Paris Michael Jackson (FUNÉRAILLES)
  3. Michael Jackson: géniteur noir «de trois enfants bizarrement blancs»
  4. Michael Jackson est mort
  5. La planète se souviendra d’une star aux talents surhumains