Croissance folle de Filaction: 50 millions en capitalisation en 15 ans

317

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Filaction prend de l’épaisseur en chiffres, ses tentacules poussent partout et les effets de ce levier de développement se font ressentir à travers les quatre coins de la province. Ce fleuron de l’économie québécoise en matière de financement alternatif a connu une expansion quasi-vertigineuse en l’espace d’une quinzaine d’années seulement.

Pourtant, à entendre les patrons de cet organisme financier, les objectifs à atteindre, dans un avenir très rapproché, sont encore plus ambitieux. « Pour les trois à cinq prochaines années, Filaction, qui dispose aujourd’hui d’un fonds de 50 millions de dollars de capitalisation, nous a confié le No 2, Milder Villegas, devrait passer à au moins 80 millions, une croissance probable d’environ 50%. »

On comprend alors pourquoi Léopold Beaulieu, le PDG de Fondaction (la maison mère de Filaction), était tout sourire lundi 29 septembre lors de la commémoration des 15 ans de Filaction. «Nous nous réjouissons du chemin parcouru…ce fut tout un succès grâce aux liens que nous avions tissés avec les différents partenaires avec lesquels nous travaillons», s’est-t-il félicité.

La manière de faire les affaires de Filaction et sa grande diplomatie sont à la base d’un pareil succès, a enchaîné le directeur général, Milder Villegas, qui soutient la thèse du fair-play de Filaction envers ses potentiels concurrents. «C’est un peu cliché, mais Filaction n’a pas de compétiteurs. L’attitude change dès qu’on est partenaires…», a expliqué Villegas.

Les deux hommes, qui intervenaient pourtant séparément au micro de Médiamosaïque, en marge de l’événement, ont tous abondé dans le même sens. «C’est pour cela que voyez ici aujourd’hui autant de gens qui évoluent dans le même écosystème que nous. Ce sont des partenaires qui sont eux aussi fiers de nos réalisations dans le secteur», a interprété Beaulieu.

« Filaction a réussi parce qu’elle a su répondre à certaines catégories de financements de besoins qui, autrement, ne seraient pas satisfaits. Filaction s’inscrit dans toute une chaîne de financements en vue de répondre à différentes catégories de besoins sur l’ensemble du territoire, soit par des investissements directs dans l’entreprise, soit en collaboration avec des fonds spécialisés tournés vers le développement local, la culture, le tourisme, le fonds Afro-entrepreneurs qui a fait du chemin et qui a conduit à la création du Fonds Mosaïque »
Léopold Beaulieu, PDG de Fondaction (la maison mère de Filaction)

« C’est un réseau qui grandit beaucoup.  Au niveau local, de plus en plus de CDEC, de CLD et d’autres structures se joignent à nous pour établir des partenariats. Tout est dû à l’impact du travail qu’on a réalisé auprès des différentes communautés, tant à Montréal, qu’en régions. Filaction contribue au maintien et à la création de l’emploi dans l’économie sociale, la culture, le tourisme, les communautés… on est partout et on continue».
Milder Villegas, Directeur général de Filaction

« Je tiens à souligner le parcours de Filaction qui soutient les PME québécoises notamment en économie sociale, culture et tourisme. Je partage également les valeurs de Filaction qui soutient la valorisation de l’entreprenariat féminin, les initiatives locales à travers les CDEC, CLD, l’entreprenariat au niveau de la diversité. Je salue votre engagement au cours des 15 dernières années dans les quatre coins du Québec et également à l’étranger ».
(Photo en haut) Saul Polo, député, adjoint parlementaire au ministre de l’Économie 

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet:

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

MEDIAMOSAIQUE.Com vous recommande: