Crash d’Air India: Harper se recueille et s’excuse au nom du Canada

52

Le Canada a présenté ses sympathies aux familles des victimes du crash d’Air India à l’occasion de l’anniversaire de cet attentat survenu il y a 25 ans, le 23 juin 1985. C’est ce qu’a fait le premier-ministre du pays jeudi dans la capitale fédérale.

Stephen Harper était pour l’occasion flanqué d’importantes personnalités issues des milieux politique, diplomatique et communautaire, a noté l’Agence de presse «Média Mosaïque» dans le speech de circonstance prononcé par le PM du Canada.

En effet, il y a un quart de siècle depuis que le vol 182 d’Air India a été détruit, a rappelé Stephen Harper qui n’a pas manqué de souligner comment cet événement a été vécu comme «une journée terrible partout dans le monde».

 

Tolérance zéro envers les terroristes

«Ça a été une atrocité commise par des gens lâches et motivés par une extrême haine», s’est souvenu le premier-ministre qui en a profité pour sommer tous les courants politiques du pays d’appliquer la tolérance zéro vis-à-vis des terroristes.

Harper, qui s’exprimait en présence, entre autres, des leaders de l’opposition officielle à la Chambre des communes, Michael Ignatieff (PLC) et Jack Layton (NPD), Dalton Mc Gunity (PM de l’Ontario), a déclaré que «les politiciens de n’importe quelle appartenance politique doivent marginaliser les extrémistes et non s’en rapprocher».

 

23 juin, journée nationale des victimes du terrorisme

Le chef du gouvernement conservateur a, par ailleurs, informé l’assistance des progrès réalisés dans les travaux de la commission qui tente de faire le jour sur les auteurs et les circonstances de cet attentat qui avait coûté la vie à 329 morts, dont bon nombre d’entre eux étaient des Canadiens.

«Il y a six jours le commissaire Major rendait son deuxième rapport public.  Finalement nous avons fait un examen approfondi des événements et les conclusions sont profondément troublantes», a révélé le locataire du 24 Sussex. 

Enfin, vu la lâcheté des auteurs de cet acte et pour démontrer la détermination de son gouvernement, Stephen Harper a décidé de faire de la date du  23 juin «la journée nationale du souvenir des victimes de terrorisme».

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Bur PM (Le premier-ministre Stephen Harper en train de se recueillir devant un monument consacré aux victimes du crash d’Air India)