Chili: Michelle Bachelet, sera-t-elle candidate en 2014?

351

Quatre ans après avoir été hissée à la première magistrature de l’État chilien, Michelle Bachelet est de nouveau courtisée par bon nombre de ses partisans qui ne jurent que par son retour au pouvoir en 2014, date à laquelle doit se tenir la prochaine élection présidentielle, a appris l’Agence de presse «Média Mosaïque».

En effet, en guise d’hommage à Mme Bachelet qui allait passer le maillet à son successeur, le milliardaire de droite, Sebastian Pinera, ils étaient des milliers de Chiliens à entonner: «Nous ne t’oublions pas», «Nous attendrons 2014!» dans les parages du palais présidentiel La Moneda jeudi avant la cérémonie de passation de pouvoir.

Âgée de 59 ans, Michelle Bachelet quitte le pouvoir avec un taux élevé de satisfaction avoisinant les 84%. Critiquée pour sa gestion de la crise suite au séisme qui a dévasté le Chili le 27 février dernier, elle s’en est quand même finalement bien sortie avec 75% de satisfaction dans la population.

Comme en Haïti, la Constitution du Chili interdit au président en exercice de briguer un deuxième mandat consécutif. En cédant son siège à Pinera, Bachelet a ainsi ouvert la voie au retour de la droite qui avait été écartée des coulisses du pouvoir depuis 1990.

À noter que Mme Bachelet a refusé de dire si elle sera canadidate à la présidentielle de 2014. «Aujourd’hui est mon dernier jour de gouvernement, ne faisons pas de politique-fiction», avait-elle déclaré à des journalistes au palais présidentiel, à quelques heures de l’investiture de son successeur Sebastian Pinera, au Parlement à Valparaiso.

 

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Reuters (La présidente sortante du Chili, Michelle Bachelet)