Chez Banque Nationale, les employés ont l’oreille de la haute direction

871

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Banque Nationale se sert du bagage de ses employés pour mieux se connecter avec la vraie réalité de leurs communautés.  Chacun d’entre eux devient un leader et ils ont la liberté de proposer des projets qui ont toutes les chances d’être approuvés par la haute direction. Une nouvelle politique, à en croire la haute direction, qui a aussi pour finalité d’ouvrir les portes de l’institution aux communautés culturelles.

SUR LE MÊME SUJET:

D’une seule voix, la première vice-présidente à la direction, Marketing et Stratégie d’entreprise, Karen Leggett, et le vice-président Affaires publiques et Relations investisseurs, Claude Breton, chez Banque Nationale, ont visiblement été heureux de divulguer la nouvelle en entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque en marge d’une activité dédiée à l’arrivée des «réfugiés de la mer».

Atout inestimable pour l’organisation

« Nous avons 350 Africains de l’Ouest à la Banque Nationale et c’est le message qu’on passe actuellement, à savoir, si vous êtes là, vous comprenez très bien ces connections culturelles, alors aidons-nous ensemble à répondre à ces besoins qui ne sont pas les mêmes d’une communauté à l’autre », a laissé entendre Claude Breton.

Même son de cloche de la part de la première VP : «Nous parlons maintenant plus de 40 langues à la Banque. C’est un atout inestimable pour notre organisation. Comme on l’a fait dans le cadre du 40e anniversaire de l’arrivée des réfugiés de la mer, un projet présenté par une de nos employés Thi Be Nguyen, qui est une ambassadrice de notre programme d’ambassadeurs, la Banque veut tisser des liens des forts avec les communautés culturelles», a expliqué Karen Leggett.

Pourquoi un tel virage diversité?

«Le paysage des clientèles au Canada, si l’on prend la nôtre par exemple, va radicalement changer d’ici 2030. Donc, en ce moment au Canada, il y a 23% de citoyens qui sont issus de l’immigration, ça va monter à 30% en 2030! Il faut, comme institution financière responsable, avoir la lucidité de voir ces mouvements-là et s’assurer d’être présente pour ces clientèles-là», a soutenu M. Breton.

Selon lui, «la Banque a tout intérêt à mieux s’ajuster par rapport à ces nouveaux besoins. C’est ainsi qu’on a lancé un programme « Ambassadeurs » qui permettent à nos employés de proposer, de générer des idées et des projets qui puissent permettent à la Banque de faciliter leur réalisation tout en se rapprochant de ces milieux-là ».

L’implantation à l’étranger aussi

Cette nouvelle façon de faire va aussi en droite ligne avec l’expansion du réseau de la Banque Nationale à l’étranger. «Depuis ces 18 derniers mois, la Banque a commencé à investir à l’international. On trouvait ça intéressant de voir la complémentarité de nos communautés culturelles ici au Canada mais également avec  less investissements que nous faisons à l’étranger», a fait remarquer Karen Leggett qui est aussi présidente du Comité diversité à la Banque Nationale.

« Nous sommes d’avis que pour bien réussir ce mandat il fait mettre de côté la théorie des gros sabots, de dire que je débarque avec mon argent, je tapisse l’univers des communautés culturelles d’argent et j’essaie de m’implanter. C’est complètement l’inverse. On veut partir de ce que nos employés ont comme compréhension de ces communautés-là, se nourrir de cela, c’est l’inverse », a enchaîné Breton.

Le vice-président Affaires publiques et Relations investisseurs conclut en soutenant que «C’est peut-être plus long mais c’es plus ancré dans la réalité et c’est la bonne façon de faire. Ça envoie aussi un signal très clair à nos employés, à savoir l’importance qu’on leur donne, la place qu’on veut qu’ils prennent. Ce n’est pas un univers d’exclusion mais d’intégration. On s’assure que notre employé réussisse, on met de l’argent dans son projet et cela permet aux employés de nourrir l’entreprise!»

Sur le même sujet:

Vient de paraître – Affaires et diversité:

* MEDIAMOSAIQUE.Com Autour du 3e Gala Diversité:

3e Gala Diversité: une soirée riche en couleurs, en glamour et en émotions (COMMUNIQUÉ)

Gala Diversité: la Banque Nationale fière de son partenariat avec Médiamosaïque

Du beau « changement » au 3e Gala de la Diversité !!!

3e Gala Diversité – Cadeaux: Banque Nationale gâte nos convives

La Banque Nationale devient « Commanditaire présentateur » des Grands Prix Mosaïque 2015 (COMMUNIQUÉ)

La FCRR rend hommage à Donald Jean et à Médiamosaïque

* MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

* MEDIAMOSAIQUE.Com vous recommande: