C’est confirmé, Kerlande Mibel devient candidate dans MTL-NORD

115

MONTRÉAL-NORD (MÉDIAMOSAÏQUE) – Le chef du parti Projet Montréal a procédé, en effet, ce dimanche matin à la désignation officielle de Kerlande Milbel comme candidate à l’élection municipale qui doit se dérouler le 24 avril prochain à Montréal-Nord. L’ex-présidente de la Jeune chambre de commerce haïtienne affrontera jusqu’ici la candidate de l’Équipe Coderre pour Montréal, Christine Black.

 (Nous avions annoncé LA NOUVELLE en EXCLUSIVITÉ):

Sous le signe de la rupture avec l’ère Coderre, Mme Mibel, s’adressant aux médias et à ses supporters, a dénoncé l’attitude du maire de Montréal, Denis Coderre, qui a, selon elle,  » brisé notre confiance avec cette absence d’écoute. On a cru pouvoir aller vers lui, mais la communauté haïtienne ne lui est pas acquise. Nous voulons nous faire entendre, tout comme tous les Nord-Montréalais. On va s’organiser pour gagner « , a prédit, visiblement très convaincante, la nouvelle star de Projet Montréal.

Rappelons qu’un regroupement constitué majoritairement de membres des communautés noires avait pris l’initiative de nouer contact avec l’équipe du maire dans l’objectif de lui présenter un éventuel candidat. Aucune réponse ou rencontre ne leur aurait été proposée par le maire, a déploré Mme Mibel qui y voit une forme de mépris de la part de ce dernier.

Message repris par le maire du Plateau-Mont-Royal et chef du parti. Denis Coderre  » a profité d’un appui d’une population qui souffre sans ne rien lui donner en échange. Il avait une occasion en or de montrer qu’il était à l’écoute des communautés de Montréal-Nord et il ne l’a pas fait « , a martelé Luc Ferrandez qui pense que sa candidate a de réelles chances de gagner même si celle-ci va devoir marquer des points dans un bastion réputé fidèle à Denis Coderre.

Dans un message qui reprend grosso modo des thématiques sur lesquelles elle a déjà planché avec succès, la présidente de Zwart Communication a esquissé quelques-unes de ses priorités. «Il est temps de s’attaquer de front à la pauvreté et au décrochage social. Il est temps de miser sur la jeunesse, de faciliter l’emploi, de stimuler l’entrepreneuriat. Nous pouvons faire de cet arrondissement une plateforme créative et inspirante», a déclaré Kerlande Mibel.

Sur le même sujet: