Carte d’identité de la communauté turque : restauration, tourisme, mode,etc.

63

Les Turcs installés à  Montréal se spécialisent notamment dans des secteurs précis d’affaires, tels que la restauration, le tourisme, la mode, a fait savoir l’animateur culturel d’origine turque, Caglar Cag, en entrevue à l’Agence de presse «Média Mosaïque».

Ces Néo-Montréalais, dont le pays d’origine revendique sa place depuis plusieurs années au sein de l’Union Européenne mais qui n’y est toujours pas admis apparemment pour son identité musulmane, se sentent «vraiment libres de vivre en Amérique du Nord», a témoigné Cag.

«Comme Musulmans, on se voit libres ici au Québec et on voit qu’il y a beaucoup d’opportunités à saisir pour faire avancer les choses», a confié le coordonnateur de scène, de spectacles et d’animation au département Études urbaines à l’UQÀM

Questionné sur les difficultés spécifiques rencontrées par les membres de cette communauté dans leur processus d’adaptation à la société d’accueil, Caglar Cag estime que «l’intégration se passe plutôt bien pour les Turcs au Québec».

«Nous sommes une communauté qui est là pour y rester définitivement. Nous travaillons très forts pour être très stables au niveau économique et on n’est pas passagers», a ajouté le Néo-Montréalais qui a contribué au lancement du Festival turc de Montréal.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Fondation Dialogue (Le Montréalais d’origine turque Caglar Cag, coordonnateur de scène, de spectacles et d’animation au département Études urbaines à l’UQÀM)