Canal M et Vues & Voix en vedette à Radio-Canada (Assises de la Diversité)

75

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Le message de Vues et Voix a résonné très fort lors de la conversation radio tenue dans le cadre des Assises de la Diversité à la Maison de Radio-Canada. Idem pour la prestation qui a permis à cet organisme de justifier la raison d’être de sa radio, en l’occurrence Canal M.

À titre de panélistes, Marjorie Théodore et Luc Fortin, respectivement Pdg de Vues et Voix et animateur à Canal M, ont réussi à communiquer avec aisance et persuasion les problématiques qui affectent le monde des handicapés dont les besoins sont souvent ignorés de la majorité.

 

La bataille de l’ »accessibilité »

« Accessibilité », tel a été le leitmotiv du speech de circonstance livré par Mme Théodore qui a rappelé que « Vues et Voix contribue à l’accès aux droits culturels et éducatifs afin de favoriser l’inclusion sociale et l’égalité des chances ».

« Nous travaillons afin que l’accessibilité universelle et la diversité soient au cœur de nos préoccupations », a répété la Pdg de cet institut culturel, éditeur et diffuseur de livres littéraires et sonores, dont le rayonnement s’étend à travers toute la Francophonie.

Mme Théodore, de poursuivre, « L’objectif de nos actions c’est tout simplement de donner un accès équitable, interactif et multi-médiatique aux droits culturels reconnus par les Nations Unies et spécifiés dans les Objectifs du millénaire pour le développement ».

« Pourquoi j’ai dit oui Canal à M ? »

« Parce qu’on se rejoignait beaucoup », a répondu l’animateur Luc Fortin qui s’est posé lui-même la question. M.Fortin, qui est à la barre des émissions « Aller-Retour » et « Ça me regarde » de Canal M, rappelle que les gens demeurent ordinairement fidèles à une station de radio si et seulement si celle-ci tient à refléter leur image.

M.Fortin, dont l’intervention avait suscité une slave d’applaudissements dans l’assistance, ne va pas jusqu’à exiger qu’une émission entière soit consacrée aux handicapés dans les médias nationaux, mais, a-t-il dit, « au moins dix secondes sur le parcours d’une rue ou de l’entrée du métro Berry qui a changé à cause des rénovations … lorsque, dans une émission littéraire, l’animateur fait l’effort de me dire si le livre est (également disponible) en médias substituts, je me sens accepté et compris ».

« La radio, c’est le média de proximité, le média qui veut m’inclure, mais si je sens que le média ne me comprend pas, si je sens qu’il ne parle qu’aux autres…je suis à l’extérieur de ça et je décroche », a commenté la vedette de Canal M qui a indirectement prouvé, à tous ceux qui le découvraient pour la première fois ce jour-là à Radio-Canada, que son handicap visuel n’a rien enlevé de son aura et de son grand talent d’animateur.

Canal M sur le câble et par satellite: Bell (13 et 949), CCAP (555 et FM 93,9), Cogeco (955)


MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

 


MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

 

PHOTOTHÈQUE MEDIAMOSAÏQUE/Cr Michaelle Cédar (De la gauche vers la droite, la Pdg de Vues et Voix, Marjorie Théodore et l’animateur de Canal, Luc Fortin,en train de s’adresser à l’assistance lors de l’Assise radio à la Maison de Radio-Canada )