Campagne de charme du NPD auprès des communautés culturelles du Québec

268

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – De quoi faire sourciller les rivaux libéraux, bloquistes et conservateurs! Une «commission des communautés culturelles» vient de voir le jour au sein du NPD dans la province du Québec. Lancée le 1er novembre dernier dans un resto de l’arrondissement de St-Laurent, cette antenne a pour mandat d’aider ce parti à mieux cibler la diversité dans le but de s’attirer les votes de cette frange de l’électorat.

 

«Un message fort aux communautés»

Flanqué pour l’occasion de sa garde rapprochée et de sa femme Olivia Chow, elle-même issue de la communauté asiatique, le chef du Nouveau Parti Démocratique , Jack Layton, affirme avoir, par ce geste d’éclat, donné du feed-back aux membres des communautés culturelles qui adhèrent, selon lui, de plus en plus au membership de son parti.

En entrevue à l’Agence de presse «Média Mosaïque», Layton affirme vouloir «faire la place aux communautés culturelles qui sont sous-représentées à la Chambre des communes à Ottawa». À son avis,  «il devient une priorité pour le NPD qui a toujours fait de l’équité son cheval de bataille d’avoir une structure qui se charge de ce dossier en permanence au sein du parti.»

 

Faire mieux que les Conservateurs et les Libéraux?

«Ce n’est pas possible de continuer à déplorer la situation des immigrants. Notre initiative est une démarche concrète visant à améliorer leur sort, leur engagement et leur représentation notamment dans le paysage politique», a avancé Jack Layton qui dit regretter le fait que les deux autres grands partis fédéraux, en l’occurrence le Parti libéral (centre gauche-opposition officielle) et le Parti conservateur (droite-au pouvoir) fassent d’une telle problématique le cadet de leurs soucis.

Pour preuve, M.Layton a dénoncé «l’inégalité criante qui fait exploser le taux de chômage chez les immigrants par rapport au reste de la population». Et, «qu’est-ce qui a été fait par ces deux partis qui ont exercé le pouvoir au cours des dix dernières années en ce sens?», s’est demandé le No un de cette formation politique se positionnant à gauche de l’échiquier politique fédéral pancanadien.

Jack Layton juge que les Conservateurs «sont champions dans leur ruse de poser des gestes symboliques…C’est de la poudre aux yeux parce qu’ils évitent de passer véritablement à l’action pour améliorer le sort des immigrants qui vivent des situations très difficiles alors que les Libéraux continuent de les prendre pour acquis et les immigrants sont tannés de ça.»

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés :

 

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com /Cr Hubert Molaire ( Le chef du Nouveau parti Démocratique, Jacques Layton, pose en compagnie des membres issus des communautés culturelles de son parti. En bas, il est assis au centre avec sa femme, la députée Olivia Chow, porte-parole Immigration et Citoyenneté du NPD à la Chambre des communes)