Au tour de Gérald Tremblay de rejoindre ses mandants via le Web

6

 

Après Stephen Harper qui vient de s’initier dans YouTube, c’est au tour de Gérald Tremblay de se servir du Web pour mieux informer les Montréalais sur ce qui se passe dans les conseils municipaux, avions-nous appris à l’Agence de presse «Média Mosaïque».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«Le Web a beaucoup évolué ces dernières années et nous devons nous adapter à cette réalité. Ce canal d’information est aussi une belle occasion de rendre le processus démocratique plus transparent et plus accessible à tous les Montréalais », a fait savoir le maire de Montréal, dans un communiqué reçu par courriel à notre rédaction. 

La transparence mise de l’avant

Tremblay précise que « la diffusion en direct des conseils municipaux sur le Web est un projet pilote qui nous permettra de mesurer l’intérêt des citoyens à suivre les débats du conseil, et ce, où qu’ils soient». C’est ainsi que le prochain conseil municipal du 22 mars 2010 sera diffusé en direct sur le Web, a-t-on informé de même source.

Si l’on se fie aux propos du maire, il n’y a rien de sorcier dans cette nouvelle approche. L’équipe réélue le 1er novembre dernier confie l’avoir adoptée «dans un esprit de plus grande transparence et dans le but de permettre aux citoyennes et citoyens de se rapprocher de leurs institutions démocratiques».

 

Pour y assister

La note émannant de la Ville rappelle que la diffusion en direct du prochain conseil municipal s’ajoute aux autres informations disponibles sur le portail Internet de la Ville de Montréal. En effet, le visionnement en différé des séances du conseil municipal est disponible aux internautes depuis 2007.

Pour assister à la prochaine séance du conseil municipal sur le Web, les internautes sont invités à visiter le site Internet de la Ville à l’adresse suivante : ville.montreal.qc.ca. Un lien de redirection sera affiché à la page d’accueil. Comme à l’habitude, la séance débutera à 19 heures.

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Hubert Molaire (Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, lors d’une de ses interventions pendant la campagne électorale de novembre 2009)