Assermentés citoyens canadiens dans leur propre salle de classe (INTÉGRATION)

755

Le rite se pratique également en pleine salle de classe. À Toronto, la ville-reine du Canada, trente (30) élèves francophones, incluant leur enseignant, Xavier Didelot, se sont fait citoyens canadiens lors d’une cérémonie assez inusitée ayant eu lieu le mercredi 10 mars dernier à l’école Gabrielle-Roy.

«On a profité du fait qu’un de nos professeurs reçoive la citoyenneté canadienne pour le faire vivre à nos élèves. En plus, cet évènement s’inscrit dans la semaine de la francophonie et le 35e anniversaire de l’école», explique la directrice de Gabrielle-Roy, Jocelyne Auger. Le Collège français était aussi associé à l’organisation.

 

Cérémonie minutieusement préparée

La nouvelle, qui est rapportée par «L’Express», le journal de la communauté francophone de Toronto, reçu dans sa version électronique à la rédaction de l’Agence de presse «Média Mosaïque», informe toutefois que tout a été préparé à l’avance et que les «élèves (avaient) déjà une petite idée de ce qui va se passer».

«J’ai déjà fait cette cérémonie dans plusieurs écoles au Canada. C’est une très belle expérience pour eux et cela les aide à comprendre ce qu’est la citoyenneté canadienne», a raconté la juge Suzanne Pinel qui a précisé que la citoyenneté canadienne fait partie du programme de 5e année et que, la veille, celle-ci était venue en parler aux enfants.

 

Statut : délai à géométrie variable?

Selon le journal, le Français Xavier Didelot, qui enseigne en 6e année, vit au Canada depuis 5 ans et travaille à l’école depuis 3 ans. Curieusement, M.Didelot qui révèle avoir fait le dépôt de sa demande de citoyenneté canadienne en janvier dernier l’a obtenue deux mois après. «Par contre, la résidence permanente a été plus dure à obtenir», plaisante-t-il.

Cependant, tel n’a pas été le cas pour la famille Cofaru, originaire de Roumanie. Monica, Gabriel et leurs deux enfants qui vivent au Canada depuis 5 ans aussi ont mis «un an et demi pour voir leur demande de nationalité canadienne aboutir», ont-ils confié.

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr L’Express (Xavier Didelot, enseignant en 6e année à l’école Gabrielle-Roy, est entouré des élèves de la chorale pour recevoir sa citoyenneté canadienne).