Asile: 4000 réfugiés irakiens attendus au Canada en 2009

133

Ottawa s’apprête à accueillir 3.900 réfugiés irakiens au cours de l’année 2009. Cet effectif représente 30% de plus que le contingent reçu en 2008, a annoncé le 11 février le ministre de l’Immigration,  Jason Kenney.

Telle est la réponse du Canada au Haut Commissariat des Nations-Unies. En effet, cette instance de l’organisation mondiale  pressait les capitales de voler au secours de plusieurs centaines de milliers d’Irakiens contraints de fuir leur pays en raison de la guerre.

Les pays limitrophes de l’Irak ont beaucoup souffert de cette situation depuis l’invasion de l’Irak par l’armée américaine en 2003. On rapporte qu’ils sont plus de deux millions d’irakiens à quitter leur territoire pour se mettre à l’abri des violences quotidiennes.

Selon les chiffres émanant de l’ONU, la Syrie a accueilli environ 1,5 million  de réfugiés irakiens. La Jordanie a, de son côté, hébergé un demi million. Si le Canada est loin derrière, le nombre de réfugiés en provenance d’Irak acceptés chez nous a quadruplé depuis 2005, tenait toutefois à préciser Jason Kenney. 

Kenney, qui était reçu en audition par un comité parlementaire, a également informé que l’analyse des demandes d’asile de ces réfugiés sera effectuée par le consulat du Canada à Damas (Syrie).

À noter que, conformément à ses politiques en matière d’immigration, le Canada accueille ordinairement entre 10.000 et 12.000 réfugiés par année. Cependant, dans le cas de l’Irak, pour l’année 2009, Ottawa a accepté d’héberger environ 4 000 ressortissants sur son territoire. 

 

(PHOTO) Images tirées du site Web du Ministère fédéral de l’Immigration