Antonio Sciascia, un Italien modèle qui a fait progresser le Québec

91

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Les réalisations d’Antonio Sciascia (Prononcez Chacha!) à Montréal vont au-delà de sa communauté d’origine. Pour souligner  sa contribution à la prospérité du Québec, une plaque honneur et mérite lui a été offerte par le Mouvement Desjardins.

De valeureux immigrants récompensés par le Mouvement Desjardins (SQRI)

Réagissant à cette marque de considération, en entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque, M. Sciascia a déclaré, et nous le citons : «ça nous fait plaisir d’être reconnu par une organisation de la trempe du Mouvement Desjardins qui est l’institution financière la plus importante au Québec».

«Le fait que notre savoir-faire ou nos accomplissements dans la société soient reconnus par les Québécois, je dois vous dire que ça nous fait vraiment grandement plaisir», a poursuivi le président du Congrès Italo-canadien (région du Québec).

 

Sciascia : «la communauté se porte très bien»

«On fait partie intégrante de la société québécoise. La communauté italienne est présente au Québec pendant plus d’un siècle, alors nous sommes Québécois, et tout ce que nous faisons ne rejoint pas uniquement la communauté italienne mais pour la société québécoise en général» : propos signés Antonio Sciascia.

Avocat de profession, cet homme, qui défend souvent le mérite de ses compatriotes à travers les médias, estime que «la communauté italienne se porte très bien, nos projets avancent très bien et on répond très bien en cas d’urgence comme cela a été le cas récemment pour le terrible tremblement de terre qui avait secoué l’Italie» et qui avait fait plus de 300 morts en avril 2009.

«La communauté s’est soudée et on a mis ensemble toutes nos forces et on a amassé plus d’un million de dollars au profit de la région des Abruzzes, une des provinces les plus importantes de l’Italie. Avec cet argent on a aidé à construire des villages qui se trouvent  à quelques kilomètres de la capitale Aquila», a-t-il rappelé.

La communauté italienne constitue une part importante de la société québécoise et représente 10 % de sa population. Des 300 000 membres de la communauté italienne du Québec, 40 000 sont originaires des Abruzzes, a appris l’Agence de presse Médiamosaïque auprès du gouvernement du Québec.

 

Son message aux jeunes issus de la diversité

Sciascia suggère aux jeunes de «travailler beaucoup pour pouvoir mériter la reconnaissance de la société dans laquelle ils vivent. Et même après avoir réussi, à un moment donné, il faut apprendre à donner en échange à la société qui s’est montrée généreuse envers vous».

«Les jeunes ne doivent pas lâcher, il faut aussi se consacrer durement à ses études pour réussir son avenir. Et lorsque vous allez réussir, il faut aussi savoir se mettre disponible pour aider la société», a conseillé le No un du Congrès Italo-canadien (région du Québec).

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

  1. Les Italiens vus par Marcel Tremblay comme des Montréalais de «souche» (LANCEMENT)
  2. Giorgia Fumanti, la «personnalité» 2009 de la communauté italienne(VALORISATION)
  3. Coup de projecteur sur l’émigration italienne au Canada avec Giovanni Princigalli (CINÉMA)
  4. Le député Massimo Pacetti aime son drapeau canadien (COMMÉMORATION)
  5. Pacetti invite les étudiants à devenir «pages» (CHAMBRE DES COMMUNES)
  6. Un bel automne 2009 pour le cinéaste montréalais Giovanni Princigalli (CINÉMA)
  7. De valeureux immigrants récompensés par le Mouvement Desjardins (SQRI)

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com (Le président du Congrès Italo-canadien (région du Québec),Antonio Siascia, pose pour le photographe de l’Agence de presse «Média Mosaïque» lors de la récéption organisée par le Mouvement Desjardins pour récompenser une vingtaine de récipiendaires au Complexe Desjardins).